ES3 : Tänak prend la tête au Chili

Ott Tänak devance Sébastien Ogier et Thierry Neuville, ses rivaux dans la course au titre, après une passionnante première boucle ce vendredi au Copec Rally Chile.

ES2 & ES3

ES2 - El Puma (30,72 km)
El Puma est la plus longue spéciale du rallye. Extrêmement technique, elle s'ouvre sur une route large au revêtement compact avec de longs virages et des crêtes, avant de descendre au fil des sept kilomètres suivants pour atteindre la rivière Carampangue. Elle suit la rive sur une route moyennement rapide avant de tourner sur une autre en montée, parsemée de virages piégeurs et étroits entre les arbres. Le parcours devient plus large et plus rapide vers l'arrivée.

ES3 - Espigado (22,26 km) 
Une autre spéciale en forêt, mais moins fluide et moins boisée que dans les précédentes. Généralement étroite, mais rapide, elle atteint 730 mètres d'altitude en proposant des décors spectaculaires dans la région de Biobio. Une portion raide en montée met les voitures à rude épreuve malgré une surface ferme.

Des conditions difficiles attendaient les concurrents dans les trois premières spéciales tracées au sud de la ville de Concepción, mais Ott Tänak (Toyota Yaris WRC) a pris les choses en main pour devancer Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) de 6''1, Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) suivant 5/10e plus loin en troisième position.

Entre routes forestières humides, pistes polies tout aussi glissantes, soleil passant entre de denses canopées résultant en effet stroboscopique dans les ombres et notes inédites prises dans le brouillard pour la première visite du WRC au Chili ont rendu les choses extrêmement compliquées pour les pilotes.

Après avoir lâché une poignée de secondes en manquant un virage après un pont glissant dans la première spéciale d'El Pinar, Ott Tänak a modifié ses réglages pour trouver un meilleur équilibre. L'Estonien est bien revenu en remportant El Puma et en signant le troisième temps dans Espigado.

« Ça se passe bien pour l'instant, mais les routes sont très exigeantes », a confié l’Estonien, promettant de corriger ses notes pour l’après-midi. « Elles sont rapides, lentes, le rythme change sans cesse et la visibilité était difficile entre le soleil et les ombres. Cette première au Chili représente énormément de travail. »

Auteur d'une erreur similaire, Sébastien Ogier était davantage satisfait des performances de sa voiture qu'en Argentine grâce aux changements significatifs apportés par le constructeur français ces deux dernières semaines.

L'attaque de Thierry Neuville a été interrompue par un drapeau rouge brandi pour des raisons de sécurité dans El Puma. Si la spéciale a vite été remise en condition pour ses concurrents, le Belge s'est vu attribuer un temps forfaitaire après avoir rallié l'arrivée à vitesse réduite. Grâce à ses pneus moins usés, le Belge s'est ensuite offert le scratch d'Espigado pour talonner Sébastien Ogier avant la deuxième boucle.

Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris WRC) terminait la matinée au quatrième rang à 6''3 de Thierry Neuville. Ex æquo en tête avec Kris Meeke après l'ES1, le Finlandais a perdu la main après plusieurs erreurs, mais il retrouvait Concepción avec près de quinze secondes d'avance sur son équipier Kris Meeke, plus en difficulté. 

« J’ai du mal avec les notes et je ne me sens pas à l'aise avec la voiture », confiait-il. « C’est un peu de tout : les notes, les nouvelles spéciales, les raies de lumières entre les arbres… »

Elfyn Evans (Ford Fiesta WRC) le talonne à 1''8 tout en comptant près de dix secondes d'avance sur Sébastien Loeb (Hyundai i20 WRC).

Satisfait dans les portions étroites et sinueuses, mais manquant de confiance dès que le rythme s'élève, Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 WRC) ne pointait qu'en huitième place à plus d'une demi-minute de Sébastien Loeb. Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC) et Esapekka Lappi (Citroën C3 WRC) complétaient le top dix vendredi midi.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Copec Rally Chile avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News