ES13 : Loeb menace Ogier

Sébastien Loeb a mis le Champion du Monde en titre Sébastien Ogier sous une forte pression après la première spéciale disputée dimanche matin au Copec Rally Chile.

ES13

ES13 - Bio Bió (12,52 km)
La première spéciale du dimanche traverse la cordillère de Nahuelbuta. Le départ est donné près du Rio Biobió et l'arrivée est située tout près de la côte de l'océan Pacifique, en surplomb de la province d'Arauco. Grimpant entre les arbre sur les six premiers kilomètres, la route est étroite et sinueuse avant de devenir plus large, plus rapide et entrecoupée d'épingles dans la descente vers l'arrivée.

Sébastien Loeb (Hyundai i20 WRC) s'est montré quatre secondes plus rapide que son compatriote dans la spéciale humide, glissante et brumeuse de Bio Bió pour revenir à 1''1 avant les trois dernières spéciales de la sixième étape du calendrier 2019. 

L'entrée en matière de cette troisième et dernière étape s'est révélée difficile pour tous les pilotes. Pour son premier rallye terre avec sa nouvelle voiture, Sébastien Loeb admettait qu'il ne s'était pas senti très à l'aise.

« Ce n’était pas une spéciale parfaite pour moi », expliquait-il. « L’adhérence changeait tout le temps, c’était difficile de trouver un rythme et je n'étais pas à 100 % en confiance. J'ai commis quelques erreurs et il est dur de faire un passage parfait dans ces conditions. »

En face, Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) semblait impuissant : « Je ne peux pas faire plus », regrettait-il. « Je donne tout ce que j'ai et nous verrons bien ce qu'il se passera. »

Leader du rallye, Ott Tänak (Toyota Yaris WRC) a signé le sixième temps. Son avance est repassée sous la demi-minute pour s'établir à 29''8.

« Cela n’était pas facile, il y avait beaucoup de boue », confiait l’Estonien, en lice pour signer sa deuxième victoire de la saison. « C’était assez glissant et brumeux au début. C'est une matinée difficile et j'espère que cela ira mieux par la suite. »

Kris Meeke (Toyota Yaris WRC) a signé le scratch en devançant son équipier Jari-Matti Latvala pour 4/10e de seconde. Le Britannique est ainsi revenu à 3''3 de la neuvième place du classement général occupée par Mads Østberg (Citroën C3 R5) malgré son tonneau de samedi matin.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Copec Rally Chile avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News