Un dimanche au Portugal :
Neuville gagne et prend les commandes

En remportant le Vodafone Rally de Portugal ce dimanche, Thierry Neuville renverse la vapeur pour récupérer la tête du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

La victoire acquise à l'issue d'une course exténuante de quatre jours permet au Belge de mener alors que le cap de la mi-saison est désormais tout proche. Arrivé au Portugal avec dix points de retard sur Ogier, Neuville compte désormais dix-neuf unités d'avance.

Alors que ce week-end a éliminé la majeure partie des prétendants à la victoire, Neuville a su éviter tous les pièges pour s'imposer avec 40" de marge sur Elfyn Evans.

Ogier et Tänak, les deux autres prétendants au titre, ont été éliminés dès la première étape. En attaquant jusqu'au bout, le pilote Hyundai réalise un score presque parfait puisqu'il prend quatre points de bonus dans la Power Stage.

"Je pense que notre approche a été intelligente ce week-end", a-t-il déclaré. "Je disposais d'une voiture fantastique qui fonctionnait parfaitement et au volant de laquelle je me sentais à l'aise. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons réalisé ici. Il y a beaucoup de Portugais dans l'équipe et je pense que la fête sera belle ce soir !"

Premier podium 2018 pour Evans

Deuxième, Evans voit enfin le bout du tunnel après un début de saison décevant. Son équipier Teemu Suninen, qui monte sur le podium pour la première fois de sa carrière, limite les dégâts pour M-Sport Ford au Championnat Constructeurs. Le Finlandais termine à 7"3 du Gallois.

De plus, Suninen a été en mesure de résister à la pression exercée par Esapekka Lappi et Dani Sordo, également en lice pour la dernière marche du podium. Lappi finit à 7"4 de son compatriote, tandis que l'Espagnol est encore 6"2 derrière avec sa Hyundai.

Hier, Sordo était parti se coucher en étant troisième, mais il s'est réveillé quatrième après avoir reçu une pénalité de dix secondes pour avoir forcé le passage dans la spéciale urbaine de Porto.

Mads Ostberg termine sixième de son premier rallye sur terre avec la Citroën C3, juste devant son équipier Craig Breen. Les deux hommes ont souffert du balayage lors des deux dernières étapes.

Vainqueur du WRC 2, Pontus Tidemand termine aussi huitième du classement général au volant de sa Skoda Fabia R5. Lukasz Pieniazek et Stéphane Lefebvre complètent le podium.

Après leur abandon lors de la première étape, Andreas Mikkelsen et Jari-Matti Latvala terminent hors des points. Ogier a quant à lui abandonné lors de la dernière assistance, alors qu'il était au-delà du top 20. Tänak, Paddon et Meeke avaient quant à eux définitivement abandonné prématurément.

La septième manche de la saison se déroulera sur la terre de Sardaigne. Basé à Alghero, le Rally Italia Sardegna se déroulera du 8 au 10 juin.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Vodafone Rally de Portugal avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

Video

More News