ES5 : Ogier sort, Meeke aux commandes

Le leader du Championnat du Monde des Rallyes Sébastien Ogier est sorti de la route en début d'après-midi alors qu'il occupait la quatrième place du Vodafone Rally de Portugal.

ES5

Viana do Castelo 2 (26,73 km)
La spéciale la plus rapide de la journée est recouverte d'une épaisse couche de terre meuble, à balayer par les premiers pilotes à s'élancer. Les premiers kilomètres sont sablonneux. Il y a ensuite une section pleine de pierres enchâssées après 4,6 km. Plusieurs autres changements de revêtement ponctuent la montée. Puis la route se rétrécit dans la seconde partie, avec des enchaînements sinueux entres les arbres.

Jusqu'ici quatrième de l'épreuve, Sébastien Ogier (Ford Fiesta) partait en sous-virage dans un gauche et sortait de la route au dix-septième kilomètre de Viana do Castelo. Son copilote Julien Ingrassia plaçait rapidement le triangle sur le bord de la route avant d'indiquer qu'ils ne repartiraient pas.

Malgré sa position d'ouvreur sur des pistes sablonneuses, le Français avait connu une bonne matinée en se classant quatrième à seulement 7''3 du leader Dani Sordo (Hyundai i20).

De son côté, l'Espagnol était dépossédé des commandes par Kris Meeke (Citroën C3). Auteur du meilleur temps sur l'ES5 avec 8/10e de seconde d'avance sur son équipier Mads Østberg (Citroën C3), le Britannique transformait ainsi son retard de 4''6 en avance de 1''9.

À l'arrivée de la spéciale, les pneus occupaient le centre du débat. Certains concurrents avaient opté pour les gommes tendres proposées par Michelin, d'autres pour les durs ou encore un panaché des deux options.

C'était sans compter sur les pierres rendant le terrain plus cassant que prévu. Dani Sordo regrettait ainsi son choix en s'écriant « les pneus sont détruits » devant sa Hyundai i20 alors qu'il reste encore deux spéciales sur terre à disputer cet après-midi.

Hayden Paddon (Hyundai i20) conservait la troisième place à 1''1 de l'Espagnol. Derrière, Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) pointait à 7''4 du Néo-Zélandais tout en ravissant la quatrième place à Thierry Neuville (Hyundai i20). Auteur du quatrième temps, Craig Breen (Citroën C3) passait aussi devant Thierry Neuville pour 4''7. 

« Les conditions sont beaucoup plus cassantes que prévu », expliquait-il après avoir choisi six pneus tendres. « J’ai vraiment essayé de préserver la voiture. Nous devons attendre les autres spéciales pour voir si nous devons travailler un peu sur les réglages. Je n’ai pris que des pneus tendres, donc voyons si le pari paie. »

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Vodafone Rally de Portugal avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News