ES12 : une rupture de suspension
met fin aux espoirs de Latvala

Les chances de Jari-Matti Latvala de prendre le dessus sur son équipier Sébastien Ogier se sont envolés lors d'une touchette endommageant l'arrière de sa Volkswagen Polo R.

ES12 : les infos

Otates 1, 42,90 km
Identique à l'an passé, Otates est pleine de contrastes. Après une pente raide faite d'épingles, la piste s'élargit pour être fluide et rapide. Après 30 km, elle redevient étroite et sinueuse sur la descente vers l'arrivée. Il s'agit de la plus longue spéciale du jour, et certaines portions seront utilisées dimanche pour la spéciale-marathon de Guanajuatito.

Le Finlandais devait parcourir la seconde moitié d'Otates sans roue arrière-gauche après une faute. Il abandonnait de l'étape au terme de la spéciale, tout en ayant concédé six minuets.

“Nous sommes sortis un peu large dans un droite rapide, l'arrière s'est échappé et nous avons tapé. La suspension arrière-droite est cassée et nous avons perdu une roue”, racontait un Latvala désabusé.

Latvala était dépassé dans la spéciale par Mads Østberg, dont la Citroën DS 3 est désormais deuxième à 50.5s de Sébastien Ogier, auteur du scratch avec 13s d'avance sur le Norvégien.

“Une bonne spéciale”, déclarait Ogier. “Nous réalison un rallye parfait pour l'instant. Le but était de ne pas concéder trop de temps à Jari-Matti dans la matinée avant d'attaquer l'après-midi. Son problème rend désormais les choses un peu différentes.”

Østberg perdait quelques secondes dans la poussière derrière Latvala, mais assurait que sa nouvelle position ne changeait pas ses plans : “Je vais continuer de piloter comme je l'ai fait. Je suis venu pour prendre du plaisir, c'est le cas, et je ne veux rien changer.”

Andreas Mikkelsen et Elfyn Evans le suivent, ce dernier terminant la spéciale quelques secondes derrière Latvala. Benito Guerra partait en tête-à-queue, tandis que la Fiesta RS de Lorenzo Bertelli s'arrêtait après 17 km.

More News

VIDEO