Champ libre pour Ogier
après l'erreur de Latvala

Sébastien Ogier débutera l'étape dominicale du Rallye du Mexique avec une avance de 1m15.2s suite à l'erreur de son équipier, Jari-Matti Latvala, lui offrant un net avantage dès ce matin.

Les deux pilotes des Volkswagen Polo R étaient séparés par moins de 14 secondes avant la faute de Latvala à mi-chemin des 42,9 km d'Otates. Le Finlandais arrachait au passage la roue arrière-gauche de sa voiture et souffrait pour rejoindre l'arrivée de la spéciale, où il décidait d'abandonner.

Cela faisait les affaires d'Ogier, suivi de loin par le duel entre Mads Østberg et Andreas Mikkelsen. Le Français signait toutefois quatre scratches sur huit, la plupart se déroulant sur les montagnes surplombant León.

“C'est un rallye parfait jusqu'ici, tout se déroule comme dans un rêve. Il y a une spéciale très longue demain matin, mais nous pouvons nous permettre de gérer grâce à notre avance”, confiait Ogier.

Après son erreur, Latvala était abattu. “C'est clairement une mauvaise opération pour le championnat. Je vais désormais l'oublier pour me concentrer sur chaque rallye et voir où nous sommes en fin de saison. C'est la seule chose que je puisse faire”, lachait-il.

La deuxième position d'Østberg était mise en danger par un tête-à-queue dans l'ES13. Le pilote de la DS 3 avait également perdu 15 secondes en endommageant sa suspension avant dans la spéciale précédente. Sous la menace d'Andreas Mikkelsen, il répliquait en s'offrant un scratch cet après-midi et maintenir son compatriote à 4.5s.

Mads Østberg conserve la deuxième place

Mikkelsen assurait que son pilotage restait prudent dans l'optique d'emmagasiner de l'expérience sur des routes principalement nouvelles pour lui. Cela ne l'empêchait pas de s'offrir le dernier scratch en jeu ce samedi.

Quatrième au volant de sa Ford Fiesta RS, Elfyn Evans admettait qu'il hésitait trop, permettant à Dani Sordo de se rapprocher. Le Gallois pouvait toutefois mieux respirer lorsque l'Espagnol perdait une minute en heurtant des pierres, cassant ainsi la roue avant-gauche de sa Hyundai i20.

Martin Prokop occupe la sixième position devant Nasser Al-Attiyah, Nicolas Fuchs, Jari Ketomaa et Abdulaziz Al-Kuwari, tous inscrits en WRC 2.

Revenu via le Rally 2, Thierry Neuville est aux portes du top dix après un changement de boite de vitesses au parc d'assistance ce midi. En parallèle, Kris Meeke et Robert Kubica perdaient du terrain suite à des crevaisons. Hayden Paddon terminait la journée avec un manque de puissance après une surchauffe moteur sur son i20.

Ott Tänak et sa Fiesta RS rejoignait ses concurrents après avoir sorti la voiture, restée dix heures dans l'eau à cinq mètres de profondeur après l'accident les voyant plonger dans un lac.

Incroyablement rapides, les hommes de M-Sport remettaient la Fiesta en état de marche en seulement trois heures durant la nuit. Hélas, des problèmes pour redémarrer le moteur interrompaient l'Estonien avant même qu'il puisse quitter le parc d'assistance. Il retentera sa chance demain.

Dimanche, l'ultime étape se compose de seulement 74,66 km chronométrés, dont la pupart aura lieu dès le premier défi : un marathon 55,82km.

More News

VIDEO