Citroën surpris par son début de saison

Le début de saison du Citroën Total World Rally Team a dépassé les attentes de l'équipe d'après son directeur Pierre Budar.

La victoire de Sébastien Ogier sur le terre du Rally Guanajuato México a permis au constructeur français - fort d'un nouveau duo de pilotes cette année - de poursuivre son beau début de saison déjà marqué par le succès du Français au Rallye Monte-Carlo et la deuxième place d'Esapekka Lappi au Rally Sweden.

Avec deux victoires et un podium sur les trois premiers rendez-vous du calendrier, Citroën est donc la surprise en ce début d'année, l'équipe ayant fini seulement quatrième du championnat constructeurs en 2017 et 2018.

Avant le Corsica Linea - Tour de Corse (29-31 mars), première manche sur asphalte de la saison, Citroën Racing ne compte que quatre unités de retard sur les leaders, Toyota Gazoo Racing. Ce regain de forme n'est pas étranger au retour du sextuple champion du monde Sébastien Ogier tandis que la Citroën C3 WRC semble également avoir progressé face à ses rivales.

Pierre Budar : « On ne pouvait rêver meilleure entame de campagne. »

« Cette épreuve reste atypique, mais c’est toujours positif de s’adjuger la première manche terre du championnat », confiait Pierre Budar après le huitième succès mexicain de son équipe. « C’est la surface majoritaire sur la saison, et s’il ne nous faut pas nous relâcher, c’est la confirmation que nous sommes bien dans le match avec C3 WRC. Trois podiums en autant de courses, on ne pouvait rêver meilleure entame de campagne avec nos deux nouveaux équipages. Tout ça n’aurait évidemment pas été possible sans une prestation majuscule de Sébastien et Julien. Chaque jour, ils ont fait l’étalage de leur palette de qualités : vitesse, science de la course, capacité de réaction, de gestion aussi. »

Impressionnant depuis janvier, Sébastien Ogier pointe à quatre unités d'Ott Tänak, leader du Championnat du Monde FIA des Rallyes. D'après le Français, les progrès constants de la Citroën C3 WRC et le travail mené par les ingénieurs de Citroën Racing lui ont permis de disposer d'un package à même de s'imposer.

« Le potentiel que j’avais décelé dans la C3 WRC continue à se vérifier », se réjouissait-il. « Elle nous a permis d’être meilleurs performers ce week-end, à nous désormais de continuer à travailler d’arrache-pied, car le championnat s’annonce plus serré que jamais. En attendant, je tiens à remercier toute l’équipe pour le beau travail effectué ! Nous irons désormais aller en Corse avec un objectif similaire. »

Video

More News