Teemu Suninen dépasse ses attentes

Le pilote de M-Sport Ford Teemu Suninen a admis que sa deuxième place au Rally Italia Sardegna avait surpassé ses attentes lors du dernier rendez-vous du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Navigué pour la première fois par Jarmo Lehtinen, le Finlandais a mené les débats lors des deux premières spéciales sur terre avant de jouer le podium tout au long d'un week-end qu'il concluait finalement en deuxième position. 

« Je pense que c'est un bon résultat à ce stade de ma carrière », confiait le pilote de vingt-cinq ans. « Je ne m'attendais pas à être en tête dans les deux premières spéciales en forêt. Le rythme était bon, sans grosse faute. J'ai fait un tête-à-queue vendredi et j'aurais peut-être pu être plus rapide, donc le jeune homme doit encore progresser ! »

« Je suis toutefois très content de ce résultat et de la manière dont les choses se sont passées avec Jarmo. Je me suis vraiment senti à l'aise de suite avec lui. Certes, il y a encore des petits détails à travailler, comme sa voix pour annoncer les virages lents, mais ce n'est pas un problème. Nous n'en avons d'ailleurs eu aucun pendant le week-end. Nous avons ajusté des notes et cela ne posait pas de soucis. Il est plus âgé que mon père, mais une fois dans la voiture vendredi matin, il paraissait vingt ans de moins ! »

De retour en WRC après quatre ans de retraite depuis sa deuxième place au Wales Rally GB avec son ancien partenaire Mikko Hirvonen et une Ford Fiesta RS, Jarmo Lehtinen a ainsi retrouvé la même équipe pour un résultat identique. 

« Je n'avais pas réalisé à quel point cela me manquait », a-t-il indiqué. « C’est bon d’être de retour et de savoir que tout va bien. Cela semblait naturel d'entrée de jeu et Teemu était vraiment bon. Il sait ce qu'il fait et je ne suis pas là pour être son professeur ! »

Si Richard Millener a reconnu que ce changement de copilote avait offert à beau cadeau à son équipe M-Sport, il n’a pas tardé à rendre hommage à Marko Salminen, qui s'est effacé au profit de Jarmo Lehtinen après seulement sept rallyes en mondial avec Teemu Suninen.

« Marko a fait du bon travail », a-t-il précisé. « Je crois qu'il y a eu une prise de conscience. Demander d'atteindre un niveau extrêmement élevé entre la fin de l'année dernière et le début de celle-ci est une tâche énorme. C’est un travail à temps plein à ce niveau et il demande non seulement du talent, mais aussi une expérience considérable. C'est peut-être notre faute si nous avons fixé la barre trop haut. »

VIDEO

More News