La parole à Jarmo Lehtinen

Cette semaine, Teemu Suninen a créé la surprise en annonçant le retour en compétition de Jarmo Lehtinen pour la première fois depuis 2014 et ce jusqu'à la fin de l'année. Ce dernier explique ce qui l'a convaincu de reprendre le carnet de notes.

Pourquoi revenir ? C'est une question que j'entends assez régulièrement depuis quelques jours et je peux enfin y apporter une réponse. 

Il y a plusieurs raisons. Tout d’abord, je crois en Teemu. Cela fait un moment que je travaille avec lui pour rédiger ses notes sur terre et je suis convaincu qu’il dispose d’un potentiel énorme. C’est excitant de travailler avec lui dès cette semaine en Sardaigne. 

Je dois aussi être honnête. Quand Mikko Hirvonen et moi avons quitté le plus haut niveau fin 2014, je savais que je n'étais pas tout à fait prêt à raccrocher le casque. Je prenais toujours du plaisir dans la voiture et en course. Je me suis dit que je prendrais un congé sabbatique d’un an avant de revenir voir ce qu’il était possible de faire. 

J'ai commencé à travailler avec Tommi Mäkinen chez Toyota Gazoo Racing. Ces trois années sont passées à toute vitesse. Plus récemment, j’ai collaboré avec WRC Promoter pour une aventure passionnante, mais je n’ai jamais oublié la compétition.

La saison dernière, j’ai travaillé avec Hiroki Arai. Nous avons disputé deux manches du mondial avec une Ford Fiesta R5. En fin d’année, Mikko et moi avons participé au RallyLegend dans une Ford Focus RS WRC et j’ai senti que la flamme était toujours vive…

Lorsque j'ai reçu un appel pour travailler avec Teemu jusqu’à la fin de l’année, je dois toutefois admettre avoir connu quelques nuits blanches. Que faire ? J'ai finalement choisi de foncer.

Jarmo Lehtinen connait bien le système de notes de Teemu Suninen.

J’ai vraiment hâte d’y être maintenant. J’ai beaucoup travaillé les caméras embarquées et les notes de Teemu pour la Sardaigne l’an dernier. Cela aide vraiment de l’avoir côtoyé sur des rallyes sur asphalte ou d’avoir été son ouvreur sur terre, car je connais déjà son système de notes. Il est assez similaire à celui que nous utilisions avec Mikko, donc il ne devrait pas avoir de souci !

Il faudra peut-être un peu de temps pour reprendre le rythme, mais j'ai déjà fait des essais avec la dernière génération de WRC. J'ai une bonne idée des vitesses qui nous attendent… Et Mikko ne roulait pas vraiment lentement non plus !

C’est aussi un plaisir de retravailler avec M-Sport. Avec Mikko, j’ai tellement de bons souvenirs de cette équipe et ce sera un atout de retrouver autant de visages familiers.

Le départ de la Sardaigne approche. Honnêtement, je suis un peu nerveux, mais dans un sens positif. Je ne suis pas inquiet sur la dimension physique de l’événement bien qu’il s’agisse d’un rallye cassant et usant. Je n’ai jamais cessé de m’entraîner pour que cela ne soit pas un problème. 

Je suis juste impatient d’être au départ. Comment les choses vont-elles se passer ? Nous verrons déjà au shakedown, mais je vais clairement tout donner pour Teemu et l’équipe.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Rally Italia Sardegna avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News