Une chance en or pour Sami Pajari

Sami Pajari, dix-sept ans, a remporté un volant pour le Neste Rally Finland (du 1er au 4 août) après avoir été nommé Flying Finn Future Star 2019.

Début août, le Finlandais rejoindra les concurrents réguliers du FIA Junior WRC à bord d'une Ford Fiesta R2 après avoir battu trois autres finalistes pour remporter l'opération visant à dénicher le jeune pilote de rallye le plus prometteur de son pays.

Parmi les anciens lauréats, on retrouve Teemu Suninen, le pilote M-Sport Ford ayant signé le meilleur résultat de sa carrière en terminant deuxième du Rally Italia Sardegna le week-end dernier, ou encore Jari Huttunen, vainqueur de  l’épreuve en WRC 2.

Disputant actuellement sa première saison en Championnat de Finlande, Sami Pajari a signé sa première victoire plus tôt dans le mois au sein de la catégorie SM3 et vient de faire un pas vers sa plus grande ambition : piloter sur ses terres en Championnat du Monde FIA des Rallyes.

« En début de l’année, je n’aurais jamais cru aller jusqu’au Neste Rally Finland », a-t-il confié. « J'en rêve depuis que je suis tout petit. Les tests physiques ont été assez durs et m'ont poussé dans mes limites pour déterminer exactement mes réactions... Mais les sensations sont maintenant vraiment géniales. »

Organisée par AKK Sports, le promoteur de la fédération finlandaise de sport automobile, la finale de l'opération a mis les pilotes à rude épreuve lors d'une série d'évaluations physiques et psychologiques. Leurs compétences linguistiques et leurs qualités de reconnaissances ont également été passées au peigne fin avant les entretiens finaux.

« J’essaierai d’être aussi bon que possible dans tous les domaines au Neste Rally Finland », a ajouté le vainqueur. « Je vais me préparer au mieux dans chaque aspect tout en améliorant certains, comme tirer le meilleur parti de l’itinéraire ou de ma condition physique par exemple. »

Juuso Pykälistö, pilote de rallye expérimenté et membre du jury officiel, a indiqué que Sami Pajari avait obtenu les performances les plus denses malgré son déficit d'expérience.

« L’épreuve démarre dans moins de deux mois et l'aptitude à établir de bonnes notes est essentielle », a-t-il expliqué. « C’est le domaine où il a excellé. Son approche méthodique, ses compétences analytiques et son attitude vis-à-vis de la préparation nous ont tous convaincus. »

More News