En images : spécial mi-saison

Des routes qui serpentent, des forêts recouvertes de neige, des chemins étroits et bien d'autres décors : le WRC en a déjà vu de toutes les couleurs cette année ! Comme vous allez le constater, les meilleurs photographes du championnat ont pu s'en donner à coeur joie...

Photographes pour WRC.com, Jaanus Ree et l'équipe de l'agence At World ont sillonné l'Europe et traversé l'Atlantique à deux reprises pour constituer une incroyable série de photos. 

Pendant la trève estivale, qui s'achèvera avec le Neste Rally Finland (26-29 juillet), nous avons pris le temps de sélectionner nos favorites.

Pour commencer à défendre son titre, Sébastien Ogier n'a pas manqué son début de saison au Monte-Carlo. Vainqueur de trois des quatre premières spéciales, il se constituait une avance gérée lors des deux jours suivants et s'imposait avec près d'une minute de marge.

Engagé à temps partiel par Hyundai cette saison, Hayden Paddon a débuté son programme en Suède. Le Kiwi a su éviter les pièges pour signer deux scratches et terminer dans le top 5 du classeement général.

De retour en WRC au Rally Guanajuato Mexico, Sébastien Loeb était bien parti pour obtenir un résultat extraodinaire au volant de sa Citroën C3. Toutefois, une crevaison dans l'ES14 lui coûtait deux minutes et toute chance de victoire.

À la peine avec leurs réglages au début du Corsica linea - Tour de Corse, les Toyota Yaris ont ensuite effectué un retour en force. Esapekka Lappi s'est montré particulièrement brillant, notamment en marquant les cinq points de la Power Stage.

Superbe deuxième en Suède mais mis de côté ensuite pour faire de la place à Sébastien Loeb, Craig Breen a fait son retour avec l'équipe Citroën au YPF Rally Argentina. Son rythme indiquait qu'il semblait reparti sur les mêmes bases. Pourtant, il se faisait piéger à la réception d'un saut et partait en tonneaux.

Les pilotes Skoda Motorsport dominent le championnat WRC 2, avec Pontus Tidemand qui semble bien parti pour se succéder à lui-même. En remportant sa troisième victoire au Portugal, il a porté son avance sur son équipier Jan Kopecky à 18 points.

Lancé à la poursuite de Sébastien Ogier lors de la dernière étape du Rally Italia Sardegna, Thierry Neuville s'est montré brillant. Plus rapide dans chaque spéciale, il a soufflé la victoire au pilote M-Sport Ford dans la Power Stage, pour seulement 7/10e !

Video

More News