L'Espagne reste fidèle à ses classiques

L'avant-dernière étape du calendrier 2019 connaîtra un format mêlant terre et asphalte presqu'identique à celui ayant permis un duel final entre Sébastien Loeb et Sébastien Ogier il y a un an.

Il y a douze mois, Sébastien Loeb avait signé sa première victoire en Championnat du Monde FIA des Rallyes depuis plus de cinq ans lors d'une dernière journée intense au RallyRACC Catalunya - Rally de España.

Peu de changements ont été apportés pour le prochain rendez-vous sur la seule manche disputée sur surface mixte, organisée du 24 au 27 octobre prochain.

Pour la quinzième saison de suite, le parc d'attractions PortAventura World de Salou sera le centre névralgique du rallye et le front de mer de la ville accueillera la cérémonie de départ jeudi soir.

Vendredi, les choses sérieuses débuteront sur la terre. La première étape sera aussi la plus longue de l'épreuve avec 129,7 kilomètres chronométrés avec Gandesa, Horta-Bot dans une version redessinée et la difficile La Fatarella-Vilalba mêlant terre et asphalte sur 38,85 km. Un passage au parc d'assistance de Salou précèdera la répétition de cette boucle de trois spéciales avant une assistance prolongée à 1h45 pour permettre aux équipes de passer les voitures d'une configuration terre à asphalte.

Le samedi sera identique à l'an passé avec deux boucles composées de Savallà, Querol et El Montmell avant la traditionnelle et toujours super-spéciale sur le front de mer de Salou.

Dimanche, on retrouvera le test technique et sinueux de La Mussara pour la première fois depuis 2014 avant la célèbre Riudecanyes et son rond-point mythique. Toutes les deux seront négociées à deux reprises, le deuxième passage dans Riudecanyes faisant office de Wolf Power Stage avec des points bonus pour les cinq pilotes les plus rapides.

Les dix-sept spéciales totaliseront 325,08 kilomètres chronométrés avant le podium à Salou.

Cliquez ici pour découvrir l'itinéraire complet

VIDEO

More News