Bilan de mi-saison : M-Sport Ford

Le bilan de mi-saison du quatrième et dernier constructeur engagé en WRC traite en grande partie des belles histoires qui auraient pu marquer les huit premiers rallyes de l'année pour M-Sport Ford World Rally Team.

Chef de fil de la formation britannique, Elfyn Evans a beaucoup appris, progressé et mûri depuis ses jeunes années pour pointer au quatrième rang du championnat et s'affirmer comme un pilote apte à jouer devant et inquiéter ses adversaires.

Le Gallois l'a démontre en Corse, où il aurait mérité de quitter l'île de Beauté avec une deuxième victoire en WRC en poche... C'était toutefois sans compter sur un nid-de-poule crevant sa roue avant-droite et le reléguant sur la troisième marche du podium.

Sa position au classement général reflète bien son début de saison avec six tops cinq et deux accidents au Monte-Carlo et en Argentine. S'il avait pu concrétiser sur l'une de ces manches, il serait aujourd'hui largement devant dans le match pour être le "meilleur des autres" derrière le trio formé par Ott Tänak, Sébastien Ogier et Thierry Neuville.

Elfyn Evans a également commencé la saison avec un nouveau copilote à ses côtés et sa relation avec Scott Martin semble porter ses fruits. 

En parallèle, Teemu Suninen a connu deux nouveaux copilotes sur les huit premiers rallyes du calendrier, Marko Salminen remplaçant Mikko Markkula en début de saison avant que Jarmo Lehtinen n'arrive en Sardaigne.

Le Finlandais a fait forte impression dans la première moitié de sa première saison complète au plus haut niveau. Il a également fait une très grosse impression à sa Ford Fiesta WRC en s'écrasant dans un fossé lors de la toute première spéciale de la saison dans les Alpes, mais il est parvenu à rebondir pour prendre la tête du Rallye de Suède avant de glisser dans un mur de neige.

Teemu Suninen a pris la tête en Suède.

Un autre accident dans la première spéciale a mis fin à ses chances au Mexique. Sous une pression de plus en plus grande, il a remis les compteurs à zéro pour y faire face et démontrer la vitesse nécessaire pour se rapprocher des avant-postes au Portugal.

L'arrivée de Jarmo Lehtinen semble aussi avoir été une pièce importante du puzzle, les deux hommes s'offrant une belle deuxième place en Italie. 

Les deux dernières manches ont d'ailleurs permis à M-Sport Ford de réduire son retard sur Citroën Racing. La troisième place de l'équipe française est d'ailleurs l'objectif affiché des Champions du Monde 2017.

Une troisième Fiesta les aiderait clairement à l'atteindre, surtout si Gus Greensmith en retrouve le volant pour montrer la même pointe de vitesse qu'il a affiché lors de ses débuts en WRC au Portugal.

Pontus Tidemand s’est également attaqué au Monte-Carlo et à la Suède, mais le Suédois a eu du mal à produire l’impact qu’il souhaitait en obtenant pour meilleur résultat une huitième place à domicile.

VIDEO

More News