Parcours compact en Turquie !

Les organisateurs du Rally Turkey (13-16 septembre) ont confirmé un parcours compact pour le retour du pays au calendrier du Championnat du Monde FIA des Rallyes après huit ans d'absence.

Les équipages auront le droit à 317,28 kilomètres de spéciales pour un parcours total de 896,08 kilomètres entre les régions de Marmaris et de Muğla. Celles-ci avaient organisé leur rallye-test en octobre dernier.

Jeudi après-midi, la cérémonie de départ devrait attirer des milliers de fans et de vacanciers autour d'un lieu historique : la place Meydan de Marmaris. S'en suivra la première spéciale de l'épreuve dans la somptueuse marina de la ville. 

La plus longue spéciale du rallye sera aussi la première des trois disputées sur terre vendredi matin. Un second passage aura lieu l'après-midi dans la très attendue Çetibeli (38,1 km), Ula (21,9 km) et Çiçekil (12,55 km).

Samedi, ce sera à nouveau une longue spéciale qui ouvrira les débats puisque Yeşilbelde (36 km) précèdera Datça (10,7 km) et Içmeler (20,4 km). Toutes les trois seront ensuite répétées après un passage au parc d'assistance d'Asparan, à seulement quelques kilomètres de Marmaris.

De magnifiques paysages pour le Rallye de Turquie.

Quatre spéciales composeront le programme dominical qui se terminera par la Power Stage de Marmaris. Le départ sera donné à Içmeler, l'arrivée au parc d'assistance, juste avant le podium !

Directeur de l'événement, Murat Kaya a indiqué que les routes montagneuses et les toiles de fond offertes par la Turquie seraient la marque de fabrique du rallye, dixième des treize manches du calendrier. 

« En installant le Rally Turkey à Marmaris et ses alentours, nous offrirons de magnifiques spéciales », a-t-il déclaré. « Cela offre également l’occasion de découvrir la culture et l’histoire fascinante de cette région aux si beaux paysages. Nous avons travaillé dur pour proposer une véritable expérience établissant de nouveaux standards pour le WRC : un parcours compact et une organisation efficace d’une spéciale à l’autre. »

VIDEO

More News