Un dimanche en Finlande :
Tänak s'impose avec la manière

Ott Tänak a mis derrière lui sa série noir en s'offrant une magistrale victoire sur le Neste Rally Finland dimanche après-midi.

Resté sur deux mauvais résultats lors des précédents rallyes, le pilote Toyota a remporté sa deuxième victoire de l'année en WRC, la quatrième de sa carrière, grâce à un pilotage des plus inspirés sur la manche la plus rapide du calendrier.

Les milliers de supporters estoniens qui avaient franchi la Mer Baltique peuvent célébrer le premier succès finlandais de l'un des leurs depuis la victoire de Markko Märtin, le mentor d'Ott Tänak, en 2003.

Ott Tänak a pratiquement mené de bout en bout lors des quatre jours d'action ayant eu lieu non loin de la base du Toyota Gazoo Racing team. Il a finalement rejoint Jyväskylä avec une avance de 32''7 après près de 320 kilomètres de compétition acharnée. 

Après avoir pris le dessus sur Mads Østberg (Citroën C3) lors d'un intense duel ayant eu lieu toute la première étape, Ott Tänak a creusé l'écart samedi avant d'assurer le dernier jour. Il en avait encore assez sous le pied pour remporter la Power Stage et s'offrir cinq points bonus.

Cela a été un week-end parfait", a déclaré le vainqueur, qui reprend espoir dans la course au titre après le week-end décevant de Thierry Neuville (Hyundai i20) et Sébastien Ogier (Ford Fiesta). "Le premier jour a été dur, mais nous avons ensuite augmenté notre avance. La préparation a été parfaite, tout était parfait pour la suite. Je vais désormais essayer de gagner chaque rallye et on verra où l'on en est à la fin de l'année.”

L'Estonien est désormais revenu à 46 points de Thierry Neuville à cinq rallyes du dénouement de la saison.

Mads Østberg a résisté à l'ultime charge de Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) pour priver Toyota d'un doublé. Les deux pilotes ont entamé la dernière spéciale de Ruuhimäki en étant séparés de 2''5, mais le Norvégien a tenu bon pour signer son meilleur résultat depuis plus de trois ans grâce aux améliorations apportées sur la Citroën C3.

Østberg a terminé deuxième et pris quatre points de bonus dans la Power Stage.

Hayden Paddon (Hyundai i20) a progressivement gagné en confiance au fil des changements apportés sur les réglages et la tenue de route de sa voiture. Le Néo-Zélandais termine quatrième à une minute de Jari-Matti Latvala.

Cinquième, Sébastien Ogier a semblé souffrir avec le nouveau package aérodynamique et les nouveaux amortisseurs de sa monture, mais il devance finalement ses équipiers Teemu Suninen et Elfyn Evans. Le Finlandais a d'ailleurs reçu l'ordre de pointer en retard afin d'écoper de vingt secondes de pénalité pour glisser derrière le Français et lui permettre d'inscrire deux points supplémentaires.

Craig Breen (Citroën C3) s'est classé huitième, devant Thierry Neuville. Le Belge ne s'est jamais adapté aux conditions d'adhérence en étant le premier ou le deuxième à s'élancer sur les spéciales. Une erreur en début de rallye lui a également coûté cher et il ne compte plus que 21 points d'avance sur Sébastien Ogier.

Autre pilote Hyundai, Andreas Mikkelsen est remonté au dixième rang après sa sortie de route vendredi. Vainqueur l'an passé en Finlande, Esapekka Lappi (Toyota Yaris) est quant à lui sorti de route dans la première spéciale du dimanche alors qu'il occupait la quatrième place.

Le championnat retrouvera l'asphalte le mois prochain à l'occasion de l'ADAC Rallye Deutschland (16-19 août).

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Neste Rally Finland avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

Video

More News