Mikkelsen : « la Pologne mieux
que l’Espagne »

Andreas Mikkelsen n’y croyait pas mais c’est bien lui le vainqueur du PZM 73rd Rally Poland. Et elle lui a apporté davantage de satisfactions que sa première victoire en WRC, en Espagne.

Ces deux victoires de Mikkelsen sont venues de scénarios particulièrement épiques. En Espagne, il a dû compter sur la faute de son coéquipier, Sébastien Ogier, lors de la toute dernière spéciale, alors que ce dernier était largement en tête. En Pologne, la crevaison d’Ott Tänak est arrivée après un week-end où les deux hommes ont beaucoup lutté pour les commandes de la course, et Mikkelsen n’a jamais été loin.

Ayant gardé la pression sur l’Estonien tout le week-end, Mikkelsen pense avoir délivré la meilleure performance de sa carrière.

« J’ai l’impression de mériter cette victoire car nous avons attaqué tout le week-end, explique-t-il. Car nous avons attaqué tout le week-end. On a fait une petite erreur le samedi, c’est tout. J’ai probablement réalisé ma meilleure performance jusqu’ici », a expliqué le Norvégien à WRC.com.

« Ma première victoire était un peu heureuse. Cette fois-ci, j’ai senti que nous roulions intelligemment, en conservant la pression sur Ott, et il a dû continuer à rouler fort malgré les nombreuses pierres. »

Le Norvégien sous-entend que Tänak a été dans l’obligation d’attaquer jusqu’au bout, ne pouvant ménager sa monture sur des routes détériorées et aux nombreuses pierres saillantes. Sa crevaison l’a relégué au deuxième rang à l’issue de l’avant-dernière spéciale.

« Cette spéciale est sans doute la plus difficile que j’ai eu à effectuer et nous avons dû rouler vite aussi, poursuit Mikkelsen. Je savais que ça allait être difficile donc si on pouvait être rapide et mettre la pression sur Ott, on savait qu’il aurait à attaquer aussi, dans des conditions difficiles, et que tout pouvait se passer, surtout avec les pierres sortant au fur et à mesure des passages. »

Le pilote de la Volkswagen Polo R WRC a tenu à avoir un mot pour son rival Estonien.

« Je sais ce qu’il ressent. Je menais en Suède en 2015 et j’ai perdu la victoire dans la dernière spéciale. C’est complètement affreux. C’est le pire souvenir que j’ai. Je lui ai dit qu’il avait roulé de façon incroyable et qu’il gagnera de nombreux rallyes à l’avenir. On se doit d’être désolé pour lui. »

VIDEO

More News