Perspectives 2019 : le retour de Loeb !

L'idée de revoir le nonuple champion du monde des rallyes en action est alléchante, mais ce nouveau départ avec Hyundai Motorsport lui apportera-t-il de nouveaux succès ?

C'est une décision intrigante qu'a pris Sébastien Loeb en rejoignant le constructeur coréen pour six rallyes, son programme le plus étoffé depuis qu'il a levé le pied en WRC fin 2012... D'autant plus que chacune de ses 79 victoires et chacun de ses neuf titres ont été remporté à l'époque avec Citroën !
 
Néanmoins, l'arrivée d'un autre Sébastien - Ogier en l'occurence - au sein de l'équipe française a semblé diminuer les chances de le voir s'installer au volant d'une troisième C3 WRC. Après tout, les deux hommes y avaient connu quelques tensions en 2011...
 
Hyundai a su saisir cette chance pour s'assurer les services du pilote possédant le palmarès le plus garni de l'histoire de la discipline. Assurément un bon coup pour une équipe déterminée à remporter le titre chez les constructeurs après cinq tentatives manquées, mais aussi une excellente nouvelle pour les cohortes de fans du monde entier avides de revoir la légende en action.
 
Le retour de Sébastien Loeb laisse également espérer six duels au sommet face à son vieux rival Sébastien Ogier et une telle bataille pourrait se révéler véritablement titanesque. Ne vous y trompez pas, malgré la poignée de main convenue avant chaque départ, ces deux-là ne lâcheront pas le moindre dixième une fois au volant !

Pour prendre le dessus sur le tenant du titre, le Français aura toutefois du pain sur la planche en découvrant une nouvelle structure et - pour la première fois de sa carrière - une WRC officielle d'un constructeur autre que Citroën, le tout sous les ordres d'un nouveau directeur d'équipe, Andrea Adamo.
 
N'oublions pas non plus qu'il n'aura que deux jours pour prendre ses marques au volant de la Hyundai i20 WRC avant le Rallye Monte-Carlo (24-27 janvier) en raison de son engagement sur le Dakar.
 
Le contexte de ce nouvel environnement s'annonce donc fascinant. À 44 ans, éblouira-t-il à nouveau les spéciales de son talent ? Ou aura-t-il droit au Monte-Carlo à un premier aperçu des défis à surmonter ? La réponse ne devrait plus trop tarder...

Video

More News