Perspectives 2019 : Ogier chez Citroën

À seulement dix-sept jours du Rallye Monte-Carlo (24-27 janvier), l'excitation monte à toute vitesse avant le coup d'envoi de la nouvelle saison du WRC. Et il y a de quoi !

La saison qui s'annonce affiche déjà de belles promesses avec des équipes remodelées, des échanges de pilotes, de toutes nouvelles spéciales et le retour d'un nonuple champion du monde sur la scène mondiale. 

Cette semaine, nous vous présentons les principaux changements qui devraient avoir leur importance lors des douze prochains mois. Nous commençons avec le retour chez Citroën Total World Rally Team du champion du monde en titre, Sébastien Ogier.

Le Français n'est autre que le pilote le plus prolifique du Championnat du Monde FIA des Rallyes parmi ceux engagés sur l'ensemble de la saison. Son destin s'avère donc particulièrement important en retrouvant ses compatriotes sept ans après son départ.

Fort de deux nouveaux titres mondiaux conquis avec M-Sport Ford World Rally Team, Sébastien Ogier revient dans l'équipe de ses débuts en WRC en 2008 avec l'occasion d'écrire un véritable conte de fées. Le Français aura également l'opportunité de remettre les compteurs à zéro après les remous de son premier passage chez Citroën, bien avant qu'il ne se construise son incroyable palmarès.

Sébastien Ogier contribuera-t-il au retour de Citroën ?

Néanmoins, cela pourrait tout aussi bien être un véritable cauchemar, Citroën s'étant classé dernier chez les constructeurs en 2018. De quoi mettre en doute ses chances d'obtenir un septième titre consécutif...

Tout dépendra de la Citroën C3 WRC, une voiture qui n'a remporté que trois rallyes en mondial depuis son lancement début 2017. Sébastien Ogier l'a pilotée sur terre et sur asphalte avant de reconnaître qu'il y avait du travail pour en améliorer les performances avant la nouvelle saison.

Parviendra-t-il à transformer la C3 en candidate régulière à la victoire ? Le temps nous le dira, mais s'il y a un homme qui sait motiver ses troupes et obtenir des résultats, c'est bien lui. 

Volkswagen et M-Sport Ford peuvent d'ailleurs en témoigner en ayant accumulé les trophées et les couronnes autour de l'homme aux 44 victoires en WRC. Après quatre sacres avec le constructeur allemand et deux avec la structure britannique, c'est au tour de Citroën de compter sur la magie de Sébastien Ogier.

Video

More News