Tänak vise le titre avec Toyota

Désormais bien intégré au sein du Toyota Gazoo Racing, Ott Tänak affiche son optimisme autour de la Yaris WRC de sa nouvelle équipe. L’Estonien estime qu’elle peut lui permettre de remporter le Championnat du Monde FIA des Rallyes dès 2018. 

Vainqueur de deux rallyes en 2017, Ott Tänak compte bien poursuivre sur sa lancée en 2018. Pour ce faire, l’Estonien a jugé judicieux de quitter M-Sport World Rally Team afin de mettre toutes les chances de son côté dans sa quête de podiums réguliers.

À moins d’une semaine du Rallye Monte-Carlo (25-28 janvier), Ott Tänak se montre positif sur ses chances sur l’asphalte verglacé des massifs alpins surplombant la Principauté. 

« Il y a beaucoup d’enthousiasme autour de mon premier rallye avec Toyota », confie-t-il. « Je prends tout juste mes marques avec l’équipe, mais je m'y sens déjà parfaitement à l’aise. Les préparations se sont vraiment bien déroulées. L'an passé, l’équipe a fait de l’excellent travail et ils étaient déjà très compétitifs, même s'ils n'effectuaient que leur première saison. J’ai pu voir leur potentiel et je voulais m’assurer de les rejoindre pour l'avenir. Nous partageons le même but : remporter le championnat. » 

En 2018, Ott Tänak évoluera aux côtés de Jari-Matti Latvala et d’Esapekka Lappi au sein du Toyota Gazoo Racing. La deuxième année du constructeur japonais dans l’ère contemporaine du WRC sera à nouveau chapeautée par Tommi Mäkinen, quadruple champion du monde et quatre fois vainqueur du Rallye Monte-Carlo. Ce dernier estime que son équipe pourra inquiéter davantage ses concurrents au cours de la saison tout en s’appuyant sur les deux victoires obtenues en Suède et en Finlande par la Toyota Yaris WRC. 

« Je crois que nous pouvons être bien plus réguliers cette saison », affirme le Finlandais. « C’est ce dont nous avons véritablement besoin pour jouer les titres. Après notre année d’apprentissage, c’est donc l’objectif. Depuis l’arrivée du Rallye d’Australie, la pause n’a pas été très longue, mais nous avons été très occupés à essayer d'améliorer notre voiture. »

« C’est toujours difficile de commencer par le Rallye Monte-Carlo. Même si je l’ai remporté à quatre reprises en tant que pilote, je ne m’y préparais pas très bien quand j’y repense… Je ne pensais même pas au rallye puisque j’allais au ski ! Notre trio se prépare bien mieux avec beaucoup d’essais, donc nous espérons obtenir un bon résultat la semaine prochaine. »

Video

More News