ES14 : Ogier assied sa
domination au Monte-Carlo

S'il débutait l'étape dominicale du Monte-Carlo avec deux minutes d'avance, Sébastien Ogier poursuivait sur son rythme en signant le premier scratch du jour sur les massifs surplombant Monaco.

ES14 : les infos

Col de L'Orme - St Laurent 1, 12.60km
La Power Stage de l’an dernier a été modifiée pour cette édition. Elle débutera par une nouvelle portion sur le Col de L’Orme, l’une des ascensions emblématiques du Tour de France, sur un ruban assez large d’asphalte âgé, bosselé et abrasif. La vitesse sera impactée par quelques épingles. Après 7.7km, un raccordement permet de retrouver l’itinéraire de 2015 et sa descente rapide vers l’arrivée via un impressionnant tourniquet de huit épingles avant le dixième kilomètre.

Le Français était le premier surpris d'apprendre que sa Volkswagen Polo R avait été la plus rapide au terme des 12.60km. Il devançait ainsi de sept dixièmes la Hyundai i20 de Dani Sordo.

“Je suis surpris d'être le plus rapide car je n'avais pas fait le meilleur choix de pneus pour cette spéciale", expliquait-il. "Nous avons pris les super softs par prudence en vue du Col de Turini. Cela devrait être plus glissant."

La bataille était serrée pour la deuxième place entre Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville. Le Belge gagnait neuf dixièmes pour ramener son i20 à 11.6s de son adversaire à deux spéciales de l'arrivée.

Neuville s'était auparavant arrêté sur la liaison pour travailler sur sa voiture : “nous avions un problème, nous l'avons réglé. Quelque chose frottait, mais ce n'était pas mécanique."

Mikkelsen apparaissait détendu : “Thierry a des pneus softs, plus adaptés à cette spéciale que mes super softs. Je savais que je perdrais du temps, mais la route est humide sur la prochaine spéciale et je devrais donc pouvoir compenser."

Rendez-vous sur WRC+ pour découvrir les dernières caméras embarquées et le résumé du Rallye Monte-Carlo

More News

VIDEO