Seb contre Seb,
le choc des titans !

Cette semaine, l'édition 2015 du Championnat du Monde des Rallyes prend vie au Rallye Monte-Carlo (22-25 janvier) avec un duel très attendu entre Sébastien Loeb et Sébastien Ogier, deux des pilotes les titrés de l'ère moderne.

Le légendaire rallye hivernal a attiré 96 équipages, dont 18 pour la catégorie suprême des World Rally Cars. Mais pour des milliers de spectateurs qui se rendront sur les spéciales, cette entame de saison se résume au match entre les deux Français.

Le nonuple Champion Sébastien Loeb, 40 ans, a quitté le rallye à temps plein depuis 14 mois, mais il est de retour pour une pige au volant de la DS 3 WRC. Il affrontera le Champion du Monde en titre, Sébastien Ogier, 31 ans, qui débutera sa quête d'un troisième titre.

Ogier assure qu'il n'a rien à prouver

L'animosité entre les deux pilotes remonte à leur relation tendue en tant qu'équipiers chez Citroën en 2011. Après le départ d'Ogier chez Volkswagen en fin d'année, les opportunités pour s'affronter en piste se sont faites rares avec quatre oppositions en 2013, dont la dernière au Rallye de France. Le score est de 2-2 et ce week-end pourrait faire pencher la balance.

Alors que les fans ont hâte de savoir quel Seb prendra le dessus, les deux hommes la jouent détendue. Vainqueur l'an passé au Monte, Ogier n'est pas fan des comparaisons avec son homonyme et relativise l'affrontement. « Cela n'a pas de réelle importance », insiste-t-il. « Je crois que je n'ai rien à prouver face à lui. Le fait qu'il revienne rend tout simplement le défi intéressant»

 


Loeb est de retour après une saison de WTCC

Néanmoins, Ogier ne sous-estime pas la menace que représente l'homme aux sept Monte-Carlo. « Evidemment, je pense qu'il sera compétitif, comme toujours », reconnaît-il. « Même s'il n'a pas roulé depuis un an, il est toujours rapide. Je suis persuadé qu'il retrouvera rapidement le rythme, et cela rendra la course intéressante. Mais honnêtement, je ne ressens pas plus de pression» 

Armé de la Polo R nouvelle génération, Ogier peut aussi s'appuyer sur sa connaissance de l'épreuve légendaire. « Le Monte-Carlo me tient vraiment à coeur, c'est mon épreuve à domicile. Cette année, des spéciales ont lieu tout près de la maison où j'ai grandi et je serais ravi d'y briller. Certes, il y a beaucoup d'attentes et les conditions seront difficiles, mais j'aime ça ! »  

De son côté, Loeb promet de faire de son mieux. Une approche qui lui a déjà rapporté 78 victoires en WRC. « Mon objectif est de donner le meilleur de moi-même », confesse-t-il. « Je n'ai pas piloté en rallye depuis un an, et la victoire  n'est pas la priorité. Cela dit, quand je prends le départ, j'essaie toujours de faire mon maximum. Je vais me préparer aussi bien que possible en ce sens et nous verrons… » 

L'épreuve débute mercredi avec le shakedown près de la ville natale d'Ogier, Gap. Les premières spéciales chronométrées débuteront le lendemain, sur la Place du Casino de Monaco.

More News