D’autres notes pour
sauver Bouffier

Bryan Bouffier a été contraint d’utiliser deux sources de notes différentes dans l’ES11 du Rallye Monte-Carlo après une erreur de son copilote Xavier Panseri durant les reconnaissances.

Xavier Panseri / Bryan Bouffier

L’ancien Champion de France a signé une performance historique en terminant deuxième du premier rallye de la saison avec une Ford Fiesta RS WRC préparée par M-Sport. Mais ce résultat n’aurait peut-être pas été possible sur Bouffier et Panseri n’avaient pas pu profiter des indications d’un autre équipage.

« J’ai fait une grosse erreur durant les reconnaissances », avoue Panseri. « J’ai raté un carrefour. Nous n’avons pas pris la bonne route. « Je ne me suis pas aperçu de mon erreur. Ce sont nos ouvreurs qui m’ont dit que les notes n’étaient pas bonnes quand ils sont passés. »

Réalisant que cinq kilomètres de notes n’étaient pas en sa position, Panseri a appelé Dominique Savignoni, le copilote de François Delecour, pour lui demander de l’aide. 

« Dominique m’a dicté ses notes. J’ai pu recopier les trois premiers kilomètres. Mais la ligne était trop mauvaise pour récupérer la totalité de ce qui nous manquait. »

« Durant les cinq premiers kilomètres de la spéciale, nous avons utilisé nos notes. Ensuite, nous avons fait trois kilomètres avec les notes de Delecour, Bryan a fait deux kilomètres à vue et nous avons repris nos notes pour les dix derniers kilomètres. »

Malgré cet incident, Bryan Bouffier se réjouissait du déroulement de ce premier rallye : « Mon objectif était de terminer sur le podium. Mais ce n’est jamais simple car on se bat contre les meilleurs pilotes et les meilleures équipes du monde. »

« Je savais que ce serait compliqué mais nous étions très concentrés sur notre objectif de toujours faire les bons choix de pneus. C’est ce qui s’est passé. »

More News