ES1 : Latvala mène en Suède

Jari-Matti Latvala est le premier leader du Rallye de Suède, après sa victoire lors de la super spéciale sur la piste de trot de Karlstad, ce jeudi soir.

Infos de l'ES1

SSS Karlstad 1, 1,90 km

De longs virages ondulants, un saut spectaculaire et une superbe ambiance sont les marqueurs de la super spéciale de Karlstad. Les pilotes en font deux fois le tour, en duel, face à une voiture de niveau équivalent. 

Le Finlandais Jari-Matti Latvala, au volant de sa Toyota Yaris WRC, a terminé la spéciale avec neuf dixièmes d’avance sur son rival, Sébastien Ogier, vainqueur du Rallye Monte-Carlo. Ils se sont affrontés en duel sur la piste de trot de Karlstad, dont les deux tours étaient d’une longueur de 1,90 kilomètres.

Deuxième dans leur face-à-face, Ogier a fait le cinquième temps au volant de sa Ford Fiesta RS WRC, preuve de l’incroyable densité du plateau, avec cinq pilotes regroupés en moins d’une seconde.

À la question de savoir si tout allait bien, Latvala s’est montré optimiste : « Tout est mieux que génial, maintenant il me faut tenir les rênes. Je vais essayer de conserver un bon rythme demain, c’est le plus important. »

Le Finlandais, qui a terminé deuxième du Monte-Carlo, a terminé six dixièmes de seconde devant la Hyundai i20 Coupé WRC de Thierry Neuville. Le Belge devance Ott Tänak de deux dixièmes mais n’était pas tellement satisfait.

« J’ai utilisé mes pneus du shakedown, ce qui n’est pas génial mais quand même suffisant pour disputer la spéciale, a expliqué Neuville. Ce n’était pas une spéciale parfaite. Je n’étais pas très heureux de l’équilibre. Ça reste difficile, j’ai prévu de faire mieux que ça. »

Derrière Neuville, Dani Sordo – qui a devancé Craig Breen dans leur duel – monte sur la troisième marche du podium, devant Ott Tänak et sa Fiesta RS WRC. Celui qui complète le top 6 est Mads Østberg, qui avait fait le meilleur temps lors du shakedown, et qui a devancé Kris Meeke lors de leur affrontement.

Aucun pilote n’a rencontré de problème majeur. Il est juste à noter que Hayden Paddon a flirté une barrière, en terminant au onzième rang.

Ce vendredi, l’action se poursuit partiellement en Suède, mais surtout en Norvège. Deux boucles identiques de trois spéciales sont au programme. Seule la troisième spéciale, celle de Torsby, est disputée entièrement en Suède. La journée se terminera par la super spéciale de Karlstad. Les sept spéciales couvrent 145,65 kilomètres.

Rendez-vous sur WRC+ pour les résumés vidéos du Rallye de Suède.

VIDEO

More News