Latvala confortable leader
en Allemagne

Jari-Matti Latvala est désormais proche d’une première victoire sur asphalte. Il a porté aujourd’hui son avance en tête de l’ADAC Rallye Deutschland à près d’une minute.

Le Finlandais a remporté cinq des sept spéciales qui composaient cette deuxième étape, disputées pour la plupart sur des routes humides et boueuses. Il a ainsi porté son avance à 56”6, alors qu’il ne reste que quatre épreuves à courir demain. De son côté, Kris Meeke est engagé dans un duel acharné contre Thierry Neuville pour le gain de la deuxième place et affiche ce soir 4”3 de marge sur le Belge.

Latvala a reconnu qu’à moins de connaître une embuche de dernière minute, la dernière journée s’annonçait sous de bons auspices pour lui. Il pourrait décrocher sa deuxième victoire consécutive, de quoi renforcer ses espoirs de titre alors que le leader du championnat Sébastien Ogier a été contraint à l’abandon.

« Ca devrait aller. Je pense que l’on pourra rester prudents sur les spéciales de demain, qui sont un peu plus courtes que ces dernières années. Je ne souhaite rien de mal à mon coéquipier, mais j’ai besoin de cette victoire pour relancer la course au titre. Ceci dit, je dois d’abord finir et garder la tête froide, » a déclaré le pilote Volkswagen.

Kris Meeke a réussi à contenir Thierry Neuville

La bagarre pour la deuxième place s’est avérée haletante aujourd’hui. Cinquième au départ de cette journée, Thierry Neuville (Hyundai i20) a pris l’avantage sur Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R) et Dani Sordo (Hyundai i20) lors du premier passage dans la longue spéciale de Panzerplatte.

Son attention s’est alors portée sur Kris Meeke (Citroën DS3). Lorsque le Nord-Irlandais a crevé, le retard de Neuville n’était plus que de 0”4. Mais Meeke a répondu et a conservé sa position.

Sordo est resté au contact des deux hommes, jusqu’à partir en tête-à-queue à grande vitesse à cause de l’aquaplaning. Cet incident lui a coûté 10 secondes, mais il a néanmoins conservé la quatrième place devant Mikkelsen. Ce dernier a perdu du temps en évaluant mal une épingle. L’écart entre eux est désormais de 10”2.

Mikko Hirvonen et Elfyn Evans ont eux aussi bataillé au cours de cette journée. Le Galois a brièvement pris l’avantage, mais le Finlandais devance ce soir son coéquipier de 4”9. Quant à Mads Østberg, il se tient en embuscade, à seulement 1”2 d’Evans.

Bryan Bouffier s'est arrêté dans la dernière spéciale

Tous deux sur Fiesta RS, Martin Prokop et Robert Kubica complètent le top 10. Premier à prendre la route aujourd’hui, Kubica a remporté deux spéciales, alors que la terre et la boue ramenées sur la route au fil des passages ralentissaient les concurrents suivants.

Contraint à l’abandon hier, Ogier a repris ce matin la course en Rallye 2. Le Français est toutefois sorti de la route dans la deuxième spéciale du jour, après un saut en sixième. Ogier et son copilote Julien Ingrassia n’ont pas été blessés, néanmoins l’arceau de sécurité de leur Polo R a été trop fortement endommagé pour qu’ils puissent repartir demain. La spéciale dans laquelle ils sont sortis de la route a par ailleurs été annulée.

Bryan Bouffier a lui aussi été contraint à l’abandon, après avoir heurté un hinkelstein dans la zone militaire.

Demain le rallye retrouvera les vignobles de la Moselle. L’étape partira à 6h15, pour deux boucles de deux spéciales chacune, couvrant un total de 74,60 km chronométrés.

More News

VIDEO