Latvala raconte
sa sortie de route

Jari-Matti Latvala a expliqué la violente sortie de route qui l’a contraint à l’abandon aujourd’hui, en Algarve.

L’accident est survenu sur la cinquième épreuve spéciale, faisant office de second passage sur les 26 km d’Almodôvar. Le pilote Volkswagen essayait alors de combler le très mince retard de 0”4 qu’il affichait sur son coéquipier Sébastien Ogier, alors leader du rallye.

9,2 km après le départ, le Finlandais avait 1”3 d’avance sur Ogier. Mais les choses ont mal tourné 2 km plus tard…

« On a disputé la matinée avec des pneus tendres, mais pour la cinquième spéciale on avait opté pour un mélange de durs et de tendres. L’équilibre n’était pas parfait et il y avait un peu de sous-virage, » a expliqué Latvala à wrc.com.

« Dans un virage à gauche, la voiture a sous-viré et a un peu élargi sa trajectoire. Je l’ai corrigée et je pensais l’avoir récupérée. Mais il y avait un très, très gros trou à l’extérieur du virage, qui s’est peut-être formé avec la pluie. Je suis passé dessus et la voiture s’est retrouvée sur deux roues. Ensuite l’avant a heurté le talus et on est parti en tonneaux. »

Même si elle est retombée sur ses roues, la Polo R affichait de gros dégâts à l’avant. Latvala espère revenir en course samedi, mais il a conscience que cela pourrait ne pas être possible.

« Les arceaux de sécurité n’ont pas été endommagés, mais l’avant a subi un très gros choc et la partie gauche du châssis a été assez fortement tordue. Il y a pas mal de travail pour réparer cela. Si jamais le team y arrive, alors il y a une chance pour que je puisse repartir. »

Cet accident est le quatrième en six ans que Latvala subit sur le Rallye du Portugal. En 2009, il a eu la chance de sortir indemne des nombreux tonneaux réalisés par sa Ford Focus en contrebas d’une colline. En 2010, il a heurté un arbre à 110 km/h et en 2012 il a perdu la tête de la course en sortant de la route après avoir heurté une pierre.

Video