Hayden Paddon envoie un message au WRC

Hayden Paddon et Mads Østberg ont brillé le week-end dernier lors de l'Otago Rally disputé en Nouvelle-Zélande.

Tous deux lancés dans une quête effrénée pour retrouver un programme à temps complet en WRC, Hayden Paddon et Mads Østberg se sont montrés à leur avantage en s'imposant dans leurs catégories respectives.

Autour de Dunedin, Hayden Paddon s'est imposé au volant d'une Hyundai i20 AP4, une voiture construite selon le réglement des rallyes régionaux établi par la FIA. Vainqueur de la première manche du Championnat Asie-Paficique des Rallyes (APRC) avec plus de quinze minutes d'avance, le Néo-Zélandais a également devancé de sept minutes Ben Hunt, son compatriote et plus proche rival au classement général.

« Nous avons vraiment fait un bon rallye », a-t-il confié. « Nous avons eu de légers soucis avec la voiture samedi matin, puis une crevaison lors de la super-spéciale l’après-midi, mais tout s’est bien passé dimanche. L’équipe a fait un travail fantastique. Nous sommes une équipe assez jeune maintenant comme beaucoup de nouvelles personnes sont arrivées récemment. C’est vraiment prometteur pour la suite de voir que tout s’est aussi bien passé ce week-end. »

Hayden Paddon et son copilote John Kennard jouaient à domicile sur les routes de l'Île du Sud de la Nouvelle-Zélande et en profitaient pour battre leur propre record de victoires en spéciale établi l'an passé. Celui-ci s'élève désormais à quatorze scratches sur quinze spéciales.

Hayden Paddon s'est montré impérial sur ses terres.

« C’est important de rester motivé en essayant d’être plus rapide sur des spéciales que je connais bien », expliquait l’ancien vainqueur du Rallye d’Argentine. « Cela montre que nous ne sommes pas plus lents malgré les événements. Nous améliorons les performances de la voiture et de l’équipe, mais aussi les miennes pour montrer que nous progressons toujours. Nous devons continuer d’aller dans cette direction. »

En parallèle, Mads Østberg se rendait pour la deuxième année de suite à Dunedin pour remporter l'Otago International Classic Rally dont la victoire lui avait été refusée l'an dernier par une casse de suspension sur sa Ford Escort Mk 2. Mission accomplie pour le Norvégien, vainqueur dans la catégorie avec près de deux minutes d'avance. 

« Nous l’avons abordé avec plus de constance et pas comme des dingues cette fois », assurait-il même s’il signait des temps records sur le parcours. « Nous y sommes arrivés et la victoire était à la clé. C’est un résultat fantastique et je suis vraiment heureux d’être revenu sur cette épreuve. »

Vainqueur dans la catégorie WRC 2 Pro en Suède, Mads Østberg retrouvera sa Citroën C3 R5 la semaine prochaine à l'occasion du Xion Rally Argentina.

VIDEO

More News