Un Kris Meeke ému gagne
en Argentine

Kris Meeke remporte sa première victoire lors du Xion Rally Argentina. Il est le premier Britannique à gagner un rallye mondial depuis 2002.

Le Nord-Irlandais mène un doublé des DS avec son équipier Mads Østberg à 18,1 secondes. C’est le premier doublé de Citroën en près de trois ans. Elfyn Evans complète cette belle journée pour les Britanniques en terminant pour la première fois sur le podium. 

Le regretté Colin McRae était le dernier Britannique à s'être imposé lors du Safari Rally au Kenya. Il avait participé à l’éclosion de Kris Meeke – aujourd’hui 35 ans.

« Celui qui a fait le plus dans ma carrière n’est pas ici pour voir ça. Celle-là est pour Colin. Il m’a aidé au tout début de ma carrière. Il m’a soutenu financièrement pour accéder au Championnat du Monde. Sans lui, je ne serais pas là », a-t-il dit, ému.

Il a mené quasiment les quatre journées du rallye avec sa DS 3, mettant un terme à un début de saison délicat, marqué par plusieurs sorties de route.

Il avait terminé la première étape avec plus d’une minute d’avance en contrôlant son rythme dans les spéciales les plus difficiles qui avaient éliminé beaucoup de prétendants pour s’imposer lors de son 58e départ.

Premier podium pour Elfyn Evans

Østberg a vaincu une fièvre et des problèmes moteur en début de course pour terminer deuxième pour la seconde fois consécutive. Il s’empare de la deuxième place du championnat derrière Sébastien Ogier qui termine 17e avec des problèmes d’injection.

Evans termine sur le podium malgré des problèmes de suspension dans la dernière spéciale avec sa Ford Fiesta RS, à plus de trois minutes de Meeke. C’était l’ultime apparition de cette Fiesta RS qui sera remplacée par une nouvelle évolution lors de la prochaine épreuve.

Le Tchèque Martin Prokop égale son meilleur résultat en carrière avec la quatrième place en Fiesta RS. Dani Sordo a passé Khalid Al Qassimi dans la dernière spéciale pour conquérir la cinquième position.

Le vainqueur du WRC 2 Abdulaziz Al-Kuwari, Diego Dominguez, Gustavo Saba et Federico Villagra complètent le top 10.

Il n’y avait que deux spéciales aujourd’hui, mais les deux passages dans El Condor ont encore été difficiles.

Jari-Matti Latvala a abandonné alors qu’il était troisième, à cause de problème d’arrivée d’essence sur sa Volkswagen Polo R. Son équipier Andreas Mikkelsen et le quatrième Thierry Neuville sont sortis après avoir heurté la même pierre dans la Power Stage.

More News

VIDEO