Teaser Image

Jari-Matti Latvala

Présentation du pilote

La carriÈre en quelques mots

Info

Nationalité:  FIN
Date de naissance: 03.04.1985
Âge: 34
Lieu de naissance: Töysä
Premier rallye: 2002, Great Britain
Victoires en rallye: 18
Website: www.jmlatvala.com

Saison 2019

Classement: WRC
№ de la voiture: 10
Voiture: Toyota Yaris WRC
Equipe: Toyota Gazoo Racing World Rally Team
Copilote: Miikka Anttila
Points: 56
Classement: 9
Victoires en rallye: 0
Abandon: 0
Podiums: 1

Social Media

Ce qui le rend spécial

• Jari-Matti Latvala a terminé deuxième du Championnat du Monde à trois reprises.

• C’est le pilote le plus expérimenté en WRC au sein du plateau actuel. Il battra le record du nombre de départs pris par Carlos Sainz dès le Rallye de Suède 2019.

• Poli, courtois, honnête et ouvert… Surtout quand les évènements ne se déroulent pas comme prévu.

• Très réfléchi, il a parfois tendance à trop analyser son pilotage et peut être son pire critique.

Résumé de sa carrière

Véritablement précoce, Jari-Matti Latvala commence le pilotage à tout juste huit ans et dispute son premier rallye à seize ans. Âgé de dix-sept ans, il effectue ses débuts en WRC dès 2002 avant de mener une Ford Focus WRC à la dixième place du Rallye de l’Acropole un an plus tard.

Les trois saisons suivantes, il s’engage en deux-roues motrices, en Groupe N et en WRC avant de connaître son heure de gloire lorsqu’il obtient un programme de seize manches avec la structure Stobart Ford en 2007.

Promu dans l’équipe officielle Ford en 2008, le Finlandais devient le plus jeune vainqueur d’une épreuve du Championnat du Monde FIA des Rallyes en s’imposant en Suède à 22 ans et 313 jours. Sa campagne est toutefois difficile à juger entre son incroyable pointe de vitesse et ses erreurs de pilotage.

Les hauts et les bas se multiplient en 2009, mais Ford lui renouvelle sa confiance pour une troisième année à l’issue de laquelle il termine deuxième du classement général.

Leader chez Ford en 2012, ses résultats sont mitigés et le constructeur américain annonce son retrait du WRC. Jari-Matti Latvala rebondit en intégrant Volkswagen Motorsport au côté de Sébastien Ogier pour 2013.

Dauphin du Français en 2014 et en 2015, il choisit de rejoindre Toyota Gazoo Racing – basée en Finlande – lorsque Volkswagen met un terme à son engagement en WRC fin 2016. Son choix s’avère payant puisqu’il s’impose dès la deuxième rallye de l’équipe depuis son retour en mondial, le Rallye de Suède 2017.

Après un mauvais début de saison 2018, le Finlandais finit en trombe avec deux podiums et une victoire en Australie sur les cinq derniers manches du calendrier. Son regain de forme lui permet alors de se rappeler aux bons souvenirs de ses concurrents tout en aidant Toyota Gazoo Racing à remporter le titre chez les constructeurs.


• He has finished runner-up in the drivers’ championship three times

• The most experienced driver in the current WRC line-up and will overhaul Carlos Sainz at the top of the all-time start list in Sweden 2019.

• He’s polite and articulate, honest and open, especially when things aren’t going well

• A deep thinker, he has a tendency to over analyse his driving – and can be very hard on himself

The story so far

An early starter, Latvala began driving at the age of eight and competed on his first rally in Finland when he was 16. He made his WRC debut in 2002, aged 17, and in 2003 he drove a Ford Focus World Rally Car to 10th at the Acropolis Rally of Greece.

Three busy seasons followed in assorted two-wheel-drive, Group N and World Rally Cars until he hit the big time in 2007 with a 16-round programme at the Stobart Ford team.

Latvala was promoted to the factory Ford squad for 2008 and became the youngest driver to win a WRC rally when he took his maiden win in Sweden aged 22 years and 313 days. But as well as showing rally winning speed, Latvala’s season was plagued by driving errors.

There were more ups and downs in 2009. Ford stuck by its troubled driver, however, and Latvala secured a third term with the factory squad in 2010 when he shone by finishing runner-up in the standings.

In 2012 he became Ford’s team leader but it was a mixed season and as the manufacturer cut back its WRC involvement, Latvala left to become Sébastien Ogier’s team-mate at Volkswagen for 2013.

He finished runner-up behind Ogier in both 2014 and 2015 and after Volkswagen pulled the plug on its WRC activities at the end of 2016, Latvala joined Toyota Gazoo Racing, based in his home country. He duly repaid the team by scoring a memorable victory at Rally Sweden early in 2017, at only the squad’s second WRC event.

Latvala endured a disappointing start to the 2018 campaign. Three podiums in the final five rallies, including victory in the season-ending Australia fixture, turned around his season and helped Toyota Gazoo win the manufacturers’ title, as well as marking him out as a contender for 2019.

Rally Classement Copilote Rank Points
Rallye Monte-Carlo WRC Miikka Anttila 5. 10
Xion Rally Argentina WRC Miikka Anttila 5. 10+4
Rally Sweden WRC Miikka Anttila 9. 0
Rally Guanajuato México WRC Miikka Anttila 6. 4
Corsica Linea - Tour de Corse WRC Miikka Anttila 10. 1
COPEC Rally Chile WRC Miikka Anttila 9. 0+3
Vodafone Rally de Portugal WRC Miikka Anttila 6. 6
Neste Rally Finland WRC Miikka Anttila 3. 15+1

WRC+

Social media

Rally México