Teaser Image

Andreas Mikkelsen

Présentation du pilote

La carriÈre en quelques mots

Info

Nationalité:  NOR
Date de naissance: 22.06.1989
Âge: 29
Premier rallye: 2006, Great Britain
Victoires en rallye: 3
Website: www.andreasmikkelsen.com

Saison 2018

Classement: WRC
№ de la voiture: 4
Voiture: Hyundai i20 WRC
Equipe: Hyundai Shell Mobis World Rally Team
Copilote: Anders Jaeger

Social Media

Ce qui le rend spécial

• Doté d’un beau coup de volant, la saison 2016 a été la meilleure de sa carrière avec six podiums et deux victoires (Pologne et Australie) en WRC.

• Jeune et talentueux, Andreas était choyé par Volkswagen dans l’objectif de devenir champion du monde des rallyes avant de se retrouver sans volant lorsque le constructeur allemand décidait soudainement d’arrêter son programme fin 2016. 

• Engagé fin 2017 pour aider Hyundai à remporter le titre constructeurs, Andreas Mikkelsen a convaincu la marque de l’engager pour les saisons 2018 et 2019.

Résumé de sa carrière

Le sport automobile n’a pas toujours été dans le radar de Mikkelsen. Débutant sur des skis, il est devenu membre de l’équipe nationale junior à 12 ans. Mais il est victime d’une blessure au genou qui met un terme prématuré à sa carrière. Mikkelsen s’oriente vers le rallye à l’âge de 16 ans.

Pour accélérer sa progression, il déménage en Grande-Bretagne en 2006 et fait ses débuts en Championnat du Monde la même année. Dès 2007, il entre à trois reprises dans le top 10. Et sa cinquième place à l’arrivée du Rallye de Suède 2008 lui permet de devenir le plus jeune pilote de l’histoire à marquer un point, à tout juste 17 ans et 233 jours.

En 2011 et 2012, il remporte l’Intercontinental Rally Challenge au volant d’une Škoda Fabia S2000. En parallèle, il dispute huit manches en WRC pour la toute nouvelle équipe Volkswagen Motorsport.

Le programme s’intensifie en 2014 avec une saison complète, durant laquelle il réduit l’écart avec ses équipiers plus expérimentés. Il atteint le podium pour la première fois au Rallye de Suède, avant d’en empocher quatre autres.

On attend plus de Mikkelsen en 2015 et le Norvégien ne déçoit pas. Présent à neuf reprises sur le podium, il égale son meilleur résultat en terminant deuxième en Pologne avant de remporter son premier succès au niveau mondial en Espagne suite à l’accident de Sébastien Ogier lors de la Power Stage. Il achève la saison au troisième rang, à seulement douze points de la deuxième place.

Cette trajectoire ascendante se poursuit en 2016, avec une deuxième place au Rallye Monte-Carlo avec une deuxième victoire en WRC, en Pologne. Mikkelsen enregistre un nouveau podium en Corse avant d’apprendre le retrait soudain de Volkswagen. S’il termine sa campagne par une victoire en Australie, le Norvégien ne parvient pas à trouver un volant dans l’élite pour 2017.

Mikkelsen entretient alors son coup de volant en WRC 2 avec une Skoda Fabia, avant d’être appelé par Citroën qui connaît alors un début de saison difficile. Hyundai Motorsport fera de même pour les trois derniers rendez-vous afin de mettre toutes les chances de son côté dans la quête du titre constructeurs.

En permettant à Hyundai d’assurer la deuxième place du championnat, l’équipe ne tarde pas à s’assurer ses services pour les saisons 2018 et 2019. S’il poursuit sur la même lancée au volant de l’i20 WRC, Andreas Mikkelsen pourrait bien prétendre au titre.

Season Classement Starts 1. 2. 3. Car Points Standing
2017 WRC 9 0 1 0 Hyundai i20 WRC 54 12.
2017 WRC2 4 0 0 0 Hyundai i20 WRC 50 9.
2016 WRC 13 2 2 2 Volkswagen Polo R WRC 154 3.
2015 WRC 13 1 1 7 Volkswagen Polo R WRC 171 3.
2014 WRC 13 0 3 2 Volkswagen Polo R WRC 150 3.
2013 WRC 9 0 0 0 Volkswagen Polo R WRC 50 10.
2012 WRC 7 0 0 0 Skoda Fabia S2000 13 14.
2010 WRC 3 0 0 0 Ford Fiesta S2000 1 23.
2010 S-WRC 1 0 0 0 Ford Fiesta S2000 25 11.
2008 WRC 7 0 0 0 Ford Focus RS WRC 5 16.

WRC+

Social media

Rally México