Rally Sweden

Info

Rally Sweden
Date de début: 14.02.2019
Date de fin: 17.02.2019
Fuseau horaire: UTC 1
Catégorie: WRC2
WRC
JWRC
Spéciales: 19 (316,80 km)
Longueur: 1460,59 km
parc d'assistance: Torsby
Site internet: http://rallysweden.com/

Aperçu

 

  • Un grand classique parmi les rendez-vous hivernaux. Disputé sur deux pays, le parcours s’enfonce dans les forêts les plus reculées et les plus froides de la Suède et de la Norvège. Les pneus cloutés offrent une adhérence incroyable sur la neige et la glace. Paradoxalement, c’est l’une des manches les plus rapides de la saison.

Itinéraire                                                                              

  • Jeudi soir, les hostilités débuteront avec de grosses glisses sur la spectaculaire super-spéciale de l’hippodrome de Karlstad. Elle sera à nouveau empruntée 48 heures plus tard. 
  • Vendredi, toutes les spéciales sauf une se situent en Norvège. Les concurrents franchiront la frontière sur Röjden, dont le départ et l’arrivée seront donnés en Suède. 
  • Après les grands classiques de la Suède du côté de Hägfors, l’étape du samedi s’achèvera par une courte spéciale dont l’arrivée sera donnée tout près du parc d'assistance de Torsby.
  • Seulement deux spéciales distinctes pour conclure le rallye dimanche. Deux passages sur Likenäs précèdent la Power Stage à Torsby.

Une spéciale mythique

  • Samedi, les concurrents passent deux fois par Vargåsen. En hommage au regretté Colin McRae, un trophée est décerné au pilote effectuant le plus long saut à Colin’s Crest. Eyvind Brynildsen détient le record, avec un bond de 45 mètres réalisé en 2016.

Les Défis

  • La seule véritable manche hivernale. Les routes gelées bordées de murs de neige sont caractéristiques du Rallye de Suède.
  • Les pilotes appuient leurs voitures sur les murs de neige pour négocier les virages. Avec des conditions plus douces, ces murs se démolissent sous l’impact, piégeant parfois les voitures dans la neige.     
  • Des pneus cloutés sont nécessaires pour une meilleure adhérence. Les pilotes doivent toutefois s’habituer à une voiture « flottante » et aux points de freinage.
  • Quand les températures s’approchent du gel, les clous transforment la surface de la piste. La terre apparaît alors et arrache les clous, réduisant fortement l’adhérence.
  • Dans des conditions allant jusqu’à -25°C, les travaux routiniers aux assistances deviennent plus difficiles pour les mécaniciens.

Les Réglages

  • Variés en raison de la surface. Des solutions ingénieuses sont utilisées pour exploiter au mieux les moteurs dans un tel froid.
  • Malgré leur faible largeur, les pneus Michelin sont équipés de 384 clous en tungstène pour mordre la couche de glace recouvrant les routes. Chaque clou mesure 20 mm de long et pèse 4 g. Seuls 7 mm sont visibles, les clous étant insérés dans la gomme pour renforcer la structure du pneu.

Un peu d´histoire

  • La première édition s’est tenue lors de l’été 1950. L’événement était alors appelé « Rallye vers le soleil de minuit » avant de devenir une manche hivernale en 1965.
  • Présent au calendrier du premier Championnat du Monde en 1973, il a été dominé par les pilotes scandinaves. Ceux-ci ont remporté toutes les éditions jusqu’en 2004, quand Sébastien Loeb a mis un terme à la longue série. Sébastien Ogier et Thierry Neuville, vainqueur en 2018, sont les seuls autres « étrangers » à s’y être imposés. 
  • Avec cinq victoires chacun, Stig Blomqvist et Marcus Grönholm dominent le palmarès.

Quoi de neuf en 2019

  • Friday’s Röjden test has been clipped by 0.66km at the end to use the same finish as 2017.
  • Saturday’s Rämmen stage. Last used in 2016 but driven in the opposite direction this time around. It replaces the Torntorp test. 
  • Très peu de choses ! Les organisateurs restent fidèles au format plébiscité en 2018.
  • Vendredi, la spéciale de Röjden a été réduite de 660 mètres pour utiliser la même arrivée qu’en 2017.
  • La spéciale de Rämmen disputée samedi. Empruntée pour la première fois depuis 2016, elle sera désormais négociée à contresens pour remplacer Torntorp.

Ne manquez pas

  • La cérémonie d’ouverture, organisée le jeudi soir sur l’hippodrome de Karlstad. Idéal pour rencontrer les pilotes et glaner autographes et selfies, puis regarder les duels sur les écrans géants. 
  • Colin’s Crest, dans la spéciale de Vargåsen, est un des ‘spots’ les plus prisés du WRC. L’ambiance est unique et les WRC décollant à haute vitesse est un spectacle incroyable, à vivre lors des deux passages. 
  • Le samedi soir à Torsby sera magique, avec la petite spéciale de 3,43 km précédant l’assistance de 45 minutes. 
  • Ce sera également très bien le dimanche ! La Power Stage de Torsby reprend le parcours de la veille au soir. Quelques minutes plus tard, les vainqueurs grimperont sur le podium au cœur du parc d’assistance. En pressant le pas, il est possible de ne rien manquer. 
  • De vieilles gloires disputeront le Rallye de Suède Historique le vendredi et le samedi, en conjonction avec la manche du WRC.

PHOTOS



Social media

WRC+

WRC APP