ADAC Rallye Deutschland

Info

ADAC Rallye Deutschland
Date de début: 16.08.2018
Date de fin: 19.08.2018
Fuseau horaire: UTC 2
Catégorie: WRC3
WRC2
WRC
Spéciales: 18 (325,76 km)
Longueur: 1.221,89 km
parc d'assistance: Bostalsee
Site internet: http://www.adac-rallye-deutschland.de

Itinéraire

  • Plus de raisins que jamais ! Vendredi, on retrouvera deux boucles de deux spéciales étroites et parsemées d’épingles au cœur des vignobles. Deux super-spéciales très piégeuses à Wadern-Weiskirchen complèteront le programme.
  • Grafschaft (29,07 km) fera son retour à l’occasion de deux passages surplombant la Moselle dimanche. L’endurance et la concentration devront être à leur paroxysme. 
  • Samedi, Baumholder et Panzerplatte réserveront près de cent kilomètres chronométrés sur les pistes d’entraînement militaire aux différentes surfaces.
  • Cette étape représentera d’ailleurs près de la moitié du parcours du rallye. Avec deux autres spéciales rapides et étroites en pleine campagne, la barre des 150 km sera franchie. 
  • Dimanche, l’arrivée de la Power Stage de Bosenberg sera donnée aux portes de St Wendel, dont le centre-ville accueillera le podium.

Une spéciale mythique

  • Panzerplatte. Véritable épreuve pour les pilotes et les machines, les pistes d’entraînement militaires font frissonner. On y retrouve de tout : des portions sinueuses, un asphalte lisse et rapide, du béton rugueux, des pavés... Mais aussi de nombreux hinkelsteins, d’énormes blocs de pierre enfouis dans le sol pour maintenir les chars sur les routes. Les concurrents devront rester sur leurs gardes !

Défis

  • Considérée comme l’épreuve sur asphalte la plus difficile en fin de saison. 
  • Travailler efficacement avec les ouvreurs afin de s’élancer avec les dernières informations sur l’état de la chaussée.
  • Une météo imprévisible compliquant le choix des gommes. 
  • Éviter les hinkelsteins. Glissante sur le sec, la spéciale de Baumholder est encore plus insidieuse sous la pluie.
  • Les vignobles serpentant dans les coteaux de la Moselle mettent les freins à l’épreuve.

Réglages

  • Suspensions asphalte. Une hauteur de caisse abaissée apporte stabilité et équilibre. 
  • Les réglages nécessitent un compromis en raison de la diversité des routes dans une même boucle. Les pneus durs sont disponibles pour les conditions sèches. 
  • Les gommes dures sont préférées dans des conditions chaudes et sèches, les tendres à une météo froide ou humide.

Histoire

  • La première édition a eu lieu en 1982. Il s’agissait Initialement d’une épreuve du Championnat d’Europe. 
  • En 2000, le rallye s’est rendu à Trèves avant de rejoindre le calendrier WRC en 2002. 
  • Citroën a remporté toutes les éditions depuis l’arrivée de l’épreuve en WRC, jusqu’à 2014. Sébastien Loeb à neuf reprises, Sébastien Ogier et Dani Sordo une fois, avant que la Hyundai de Thierry Neuville prenne le pouvoir en 2014.

Quoi de neuf en 2018

  • Nouveau départ et nouvelle arrivée à St Wendel. Jeudi soir, la cérémonie du départ précèdera une super-spéciale compacte à Wendelinuspark.
  • Théâtre de la Power Stage, Bosenberg retrouve le parcours après un an d’absence.
  • Vue l’an passé, Panzerplatte Sprint (2,87 km) est désormais trois fois plus longue et sera rebaptisée Panzerplatte Arena. Deux passages seront au programme samedi.

Ne manquez pas

  • Le départ à St Wendel. Jeudi soir, les concurrents traversent une arche sur la place du château (Schlossplatz) avant d’être présentés aux spectateurs. Parmi les activités proposées, il y aura une séance d’autographes avec les stars du WRC. Ces derniers signeront ensuite le Livre d’Or de la ville avant que les fans puissent suivre la première spéciale sur un écran géant.
  • Le parc d’assistance de Bostalsee. Animé le matin et le soir, mais aussi vendredi et samedi midi, il regorge de choses à voir et à faire dans un décor unique.
  • L’ambiance militaire samedi à Baumholder. Outre les redoutables hinkelsteins, le saut de Gina est toujours un moment fort de l’épreuve puisque les voitures y effectuent des vols sur quarante mètres.
  • Le désespoir des cultivateurs de raisins. Les vignes sont régulièrement victimes des pilotes trop optimistes, mais elles offrent des vues vraiment spectaculaires.

VIDEO

PHOTOS



Booking.com

Social media

WRC+

WRC APP

Merchandise