Neste Rally Finland

Info

Neste Rally Finland
Date de début: 01.08.2019
Date de fin: 04.08.2019
Fuseau horaire: UTC 3
Catégorie: WRC2
WRC
JWRC
Spéciales: 23 (307,58 km)
Longueur: 1.373,67 km
parc d'assistance: JYVÄSKYLÄ
Site internet: http://www.nesterallyfinland.fi

Aperçu

  • Au cœur des forêts et des lacs finlandais, ces routes de terre incroyablement lisses et rapides sont caractérisées par d’impressionnants sauts à vous retourner l’estomac. Le rallye le plus rapide de la saison est convoité de tous les pilotes. La bravoure et l’engagement y comptent plus que nulle part ailleurs.

Les spéciales

  • Jeudi soir, le rallye s’ouvre sur Harju, une spéciale urbaine à la surface mixte disputée devant une foule nombreuse au centre de Jyväskylä.
  • Vendredi, les pilotes se dirigent vers l’ouest pour suivre un itinéraire peu ou prou similaire à l’an passé. Moksi, Urria et Ässämäki sont conservées à l’identique et empruntées à deux reprises. Seule Äänekoski comporte de légers ajustements. La journée s’achève par une répétition de Harju.
  • L’étape de samedi forme le « gros morceau » de l’épreuve avec près de 133 km de spéciales sur plus de 14 heures d’action non-stop autour de Jämsa. Pihlajakoski, Päijälä, Kakaristo – qui inclut des routes de la légendaire Ouninpohja – et le retour de Leustu sont au programme.
  • Dimanche, retour à l’ouest pour deux passages sur deux grands classiques bosselés de la Finlande : Laukaa et Ruuhimäki !

Une spéciale mythique

  • La Wolf Power de Ruuhimäki dimanche. Sans changement par rapport à l’an passé, elle propose des routes rapides et larges avec de véritables sauts aux allures de montagnes russes menant à une arène et un « jump » monstrueux sur la ligne d’arrivée.

Défis

  • Un mélange de pistes larges et de sections étroites techniques.
  • Pied au plancher du départ à l’arrivée. Affectueusement surnommé le Grand Prix de Finlande, douze des treize rallyes les plus rapides en WRC y ont eu lieu.
  • Les notes doivent être parfaites. Les crêtes avalées en aveugle cachent souvent des virages. Il est alors vital de bien se positionner avant le décollage pour assurer une vitesse de passage en courbe optimale.
  • Les vitesses sont si élevées et les écarts si serrés qu’il y a peu de chance de regagner le temps perdu après une erreur.
  • L’un des rendez-vous les plus difficiles pour les copilotes tant le rythme exige une diction régulière et extrêmement précise des notes.
  • La maîtrise des sauts. Avec une vitesse d’approche trop élevée, l’aérodynamique de la voiture se déportera sur l’arrière, faisant cabrer l’avant. La clé est de freiner avant la bosse et d’accélérer à fond pendant le vol.

Réglages

  • Suspensions terre.
  • Les routes compactes tendent à favoriser l’utilisation des pneus médiums, mais les gommes tendres sont également disponibles.
  • Les spéciales fluides et peu accidentées permettent de préparer les voitures en sachant que les problèmes mécaniques sont rares.

Histoire

  • Les origines du Rallye de Finlande remontent à 1951. L’épreuve servait alors à déterminer les pilotes finlandais qualifiés pour le Rallye Monte-Carlo.
  • Sous le nom de Rallye des 1000 Lacs, il était intégré au premier calendrier du WRC, en 1973.
  • Avec 55 victoires en 68 départs, les Finlandais dominent le palmarès, et notamment Hannu Mikkola et Marcus Grönholm avec sept succès chacun.
  • L’édition 2016 a été le rallye le plus rapide de l’histoire du WRC, avec une vitesse moyenne de 126,62 km/h pour le vainqueur, Kris Meeke.

Quoi de neuf en 2019 ?

  • La seule nouvelle spéciale est celle de Leustu samedi. Elle retrouve l’itinéraire dans un format pratiquement identique à celui de sa dernière apparition en 2014.
  • Quelques secteurs chronométrés connaissent des modifications mineures depuis l’an passé, mais rien de comparable aux changements radicaux d’il y a douze mois, où le parcours avait été renouvelé à plus de 65 %.

Ne manquez pas

  • Samedi, rendez-vous à l’épingle de Kakaristo pour profiter du spectacle et de l’ambiance exceptionnelle. Longtemps intégré à Ouninpohja, le croisement formera le moment fort de la spéciale éponyme.
  • Les sauts sont indissociables de la Finlande et difficile de faire mieux qu’à Urria...
  • ... Ou Ruuhimäki, l’endroit où il faudra être dimanche ! Célèbre pour sa séquence de routes larges dans son final, cette spéciale s’achève par un jump monstrueux donnant un nouveau sens à l’expression « finlandais volant » !
  • L’atmosphère. Jyväskylä est « LA » ville du rallye et toute visite serait incomplète sans faire un tour dans l’un des nombreux bars de la rue principale. Certes, les boissons ne sont pas bon marché, mais…

VIDEO

PHOTOS



Social media

WRC+

WRC APP