Kopecky veut enchaîner en WRC 2 Pro

Ce week-end, Jan Kopecky vise une deuxième victoire consécutive en WRC 2 Pro au Rally Turkey pour tenter de rattrapper son équipier et leader du championnat Kalle Rovanperä.

Le mois dernier, Jan Kopecký a battu Kalle Rovanperä pour prendre le maximum de points en jeu en Allemagne et aborde le prochain rendez-vous avec un surplus d'expérience pour s'être imposé sur les routes turques rocailleuses et brûlantes il y a douze mois.

« Il fallait juste survivre et ramener la voiture en un seul morceau sur certaines spéciales », a déclaré celui qui pilotera à nouveau une Skoda Fabia R5 Evo. « J’ai toutefois de bons souvenirs de l’épreuve l’an passé. En m’imposant dans la catégorie, j’avais posé les fondations de mon titre en WRC 2. »

Kalle Rovanperä possède toujours quarante-et-un points d'avance après s'être offert quatre victoires, deux deuxièmes places et une troisième place, mais l'espoir finlandais s'apprête à découvrir les conditions éprouvantes dont parlait son équipier tchèque.

« J'ai un grand respect pour les routes difficiles de la Turquie », a-t-il confié. « Je ne les connais pour l'instant que par l'étude des caméras embarquées. On dirait qu'il faudra éviter toute crevaison. Bien sûr, je souhaite gagner, mais je sais que Jan et Pavel (Dresler, son copilote) défendront chèrement leur peau. »

Troisième du classement général, Gus Greensmith redescend dans la catégorie après deux piges au volant d'une Ford Fiesta WRC en remplacement d'Elfyn Evans, blessé. Le Britannique pilotera pour la première fois la nouvelle Ford Fiesta R5.

Emanuele Inglesi guidera Fabio Andolfi pour la première fois.

Kajetan Kajetanowicz possède également une occasion en or de se rapprocher des avant-postes en WRC 2.  

Cinquième à vingt-cinq unités du leader Nikolay Gryazin, le triple Champion d'Europe tentera de profiter de l'absence des quatre pilotes de tête en Turquie pour jouer la victoire. Pour mettre toutes les chances de son côté, le Polonais a même décidé de ranger sa Volkswagen Polo R5 pour une Skoda Fabia R5 !

« Après le Rallye d’Allemagne, nous avons longtemps analysé la voiture que nous devrions avoir et nous avons opté pour une Skoda Fabia R5 », a-t-il expliqué. « Ce choix n'est pas le fruit du hasard, c’est un modèle éprouvé et beaucoup plus endurant. »

Fabio Andolfi caresse aussi l'espoir d'engranger de gros points. L'Italien sera associé pour la première fois à son nouveau copilote Emanuele Inglesi puisque Simone Scattolin s'est fracturé le bassin à trois endroits lors d'un accident en Allemagne et est toujours en observation dans un hôpital transalpin.

Henning Solberg et Marco Bulacia devraient également se mêler au match pour la victoire, mais les Turcs Burak Çukurova, Murat Bostanci, Deniz Fahri, Bugra Banaz et Bora Manyera auront tous envie de briller sur leurs terres.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Rally Turkey avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News



Social media