Le WRC 2 au Chili :
Rovanperä s'impose chez les Pro

Kalle Rovanperä a assuré dans la dernière étape du Copec Rally Chile pour décrocher sa première victoire en WRC 2 Pro.

Disposant d'une avance de plus d'une demi-minute avant cette courte dernière étape de la sixième manche de la saison, Kalle Rovanperä (Skoda Fabia R5) a géré son rythme dans les quatre spéciales pour s'imposer avec 23''6 d'avance.

« Notre début de saison n'a pas été très bon pour nous », déclarait le pilote Skoda. « Ce rallye a été génial et bien que je sois assez content de ma performance, elle n'a pas été aussi bonne que je l'espérais – alors nous devrons être plus rapides la prochaine fois. »

Mads Østberg (Citroën C3 R5) a remporté les quatre spéciales dominicales, mais cela ne lui suffisait pas pour rattraper le temps perdu samedi matin en raison d'une fuite de liquide de frein.

Troisième à 3'49''0 du vainqueur, Gus Greensmith (Ford Fiesta R5) a connu plusieurs problèmes ce week-end, mais le Britannique peut se consoler en s'installant en tête du championnat. Enfin, le Bolivien Marco Bulacia (Skoda Fabia R5) complétait le classement de la catégorie à l'arrivée.

Alberto Heller est sorti de la route alors qu'il était deuxième en WRC 2.

En WRC 2, Takamoto Katsuta (Ford Fiesta R5) a signé une belle victoire pour s'emparer de la deuxième place du championnat. 

Le Japonais a remporté son duel l'opposant à Alberto Heller (Ford Fiesta R5) durant tout le rallye ou presque. Le face-à-face prenait toutefois fin prématurément puisque le Chilien partait en tonneau et devait renoncer dans la seconde spéciale.

Son abandon laissait Takamoto Katsuta en tête avec une belle avance sur ses poursuivants. Le protégé du Toyota Gazoo Racing levait ainsi le pied dans les derniers kilomètres pour s'imposer avec 3'06''1 d'avance sur Benito Guerra (Skoda Fabia R5).

Le Mexicain a su éviter les embûches sur ces routes forestières piégeuses. Son avance au championnat s'élève désormais à quatorze points sur le protégé du Toyota Gazoo Racing.

Alejandro Cancio (Skoda Fabia R5) complétait le podium après l'abandon de Martin Scuncio (Hyundai i20 WRC) dans l'avant-dernière spéciale. L'Argentin comptait plus de cinq minutes de retard sur la tête et vingt secondes d'avance sur Cristobal Vidaurre (Skoda Fabia R5). Cinquième, Samuel Israel a devancé son cousin Vicente Israel. Tous les évoluaient en Citroën C3 R5.

Revenu en Rally-2, l'octuple champion national Jorge Martinez (Skoda Fabia R5) est revenu à temps après avoir remporté trois spéciales sur les quatre au programme du jour.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Copec Rally Chile avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News



Social media