Le WRC 2 en Italie :
Rovanperä s'échappe en Pro

Détenteur d'une fine avance en tête du WRC 2 Pro vendredi, Kalle Rovanperä a relégué la concurrence à près d'une demi-minute après l'éprouvante étape de samedi au Rally Italia Sardegna.

Kalle Rovanperä (Skoda Fabia R5) ne comptait que 6/10e d'avance sur son équipier Jan Kopecký (Skoda Fabia R5) après leur chassé-croisé de vendredi, mais le jeune finlandais a imposé son autorité dans l'antichambre du WRC en portant l'écart à 26''1.

« C’était une bonne journée », a-t-il confié en retrouvant le parc d'assistance d'Alghero après une journée chaude et poussiéreuse sur l'île méditerranéenne. « Nous avons fait le plein de nouvelles expériences et la deuxième boucle n’était pas aussi mauvaise que nous ne le pensions. C’était vraiment plaisant aujourd’hui ! »

Troisième, Mads Østberg (Citroën C3 R5) pointe à près de dix minutes après ses problèmes de suspension essuyés vendredi. Le Norvégien a toutefois démontré le potentiel de sa voiture en signant le meilleur temps de chacune des six spéciales.

Sorti de route la veille, Gus Greensmith (Ford Fiesta R5) a repris la route pour un court instant, une suspension cassant dès la deuxième spéciale du jour.

Takamoto Katsuta (ci-dessus) a bénéficié du coup de théâtre subi par Pierre-Louis Loubet (Skoda Fabia R5) dans la dernière spéciale pour hisser sa Ford Fiesta R5 au sommet de la catégorie WRC 2.

Pierre-Louis Loubet menait les débats depuis vendredi matin et s'était ménagé une avance d'un peu plus d'une minute ce samedi avant que la malchance ne frappe le Corse sous la forme d'une crevaison. Il est désormais deuxième à 18''6 du leader.

Pour son premier rallye au volant d'une Skoda Fabia R5, Kajetan Kajetanowicz est troisième à près de trente secondes du Français. Le Polonais a relégué Simone Tempestini (Hyundai i20 WRC) à 38''5 tandis que Marco Bulacia (Skoda Fabia R5) est cinquième devant Nil Solans (Ford Fiesta R5), qui perdait du temps dans les dernières deux spéciales.

Nikolay Gryazin (Skoda Fabia R5) était deuxième lorsqu'il a dû s'arrêter après avoir tapé une pierre arrachant sa roue avant droite dans la première spéciale du jour.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Rally Italia Sardegna avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News



Social media