Le WRC 2 en Italie :
Bataille royale en Pro

Après une passionnante bataille face à son équipier Jan Kopecky tout le vendredi, Kalle Rovanperä compte une mince avance dans la catégorie WRC 2 Pro au Rally Italia Sardegna.

Kalle Rovanperä (Skoda Fabia R5) a conclu cette première journée avec un avantage de 6/10e sur l'autre pilote Skoda Motorsport avec qui il a échangé la tête à deux reprises.

Le Finlandais avait d'abord pris le dessus avant de souffrir avec ses réglages. Jan Kopecky (Skoda Fabia R5) en profitait pour inverser la tendance avec 7''4 d'avance.

Le passage à l'assistance a toutefois redistribué les cartes, Kalle Rovanperä reprenant la tête dans l'après-midi... Jusqu'à un ultime rebondissement, le Tchèque se rapprochant une fois de plus dans la dernière spéciale pour laisser les jeux grands ouverte avant l'étape de samedi, la plus longue du rallye.

Mads Østberg (Citroën C3 R5) est troisième, mais le Norvégien compte plus de dix minutes de retard après avoir heurté une pierre dans une section poussiéreuse et cassé un bras de commande de voie. Il s'est ensuite montré le plus rapide sur cinq des sept spéciales disputées après ses réparations effectuées sur le bord de la route.

Gus Greensmith (Ford Fiesta R5) occupait la deuxième place avant d'abandonner, piégé dans un fossé.

Dans la catégorie WRC 2, Pierre-Louis Loubet (Skoda Fabia R5) est en lice pour signer sa deuxième victoire consécutive après s'être bâti une avance confortable. Déjà vainqueur au Portugal il y a deux semaine, le Français a mené toute la journée et compte une avance de 22''2 sur le Russe Nikolay Gryazin (Skoda Fabia R5). 

Jan Kopecký a lutté bec et ongles avec son équipier Kalle Rovanperä

Si le leader a pu profiter d'une journée relativement tranquille, son plus proche rival a été handicapé par des crevaisons. Ce dernier possède toutefois 36''2 d'avance sur Takamoto Katsuta (Ford Fiesta R5), victime de la casse d'une barre anti-roulis.

Simone Tempestini (Hyundai i20 WRC) compte moins de dix secondes de retard sur le Japonais. Malgré deux crevaisons, Kajetan Kajetanowicz (Skoda Fabia R5) est cinquième devant le jeune espoir bolivien Marco Bulacia (Skoda Fabia R5).

Fabio Andolfi (Skoda Fabia R5) a rapidement abandonné après avoir arraché une roue avant tandis que le week-end d'Ole Christian Veiby (Volkswagen Polo GTI R5) n'a jamais vraiment débuté. Le Norvégien avait lâché dix minutes en raison de la casse d'une suspension jeudi soir avant de perdre davantage de temps encore dans une crevaison vendredi matin.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Rally Italia Sardegna avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News



Social media