Bilan de mi-saison : WRC 2

Dans le dernier de nos bilans de mi-saison, nous nous penchons sur le WRC 2 et sa hiérarchie pour en identifier les favoris au titre.

Benito Guerra (Skoda Fabia R5) était l’un des derniers à entrer en scène cette saison. Véritable star à domicile, le Mexicain s'est imposé sur ses terres à León lors de la troisième manche du calendrier.

Enchaînant les trois rendez-vous américains, il a ensuite pris la deuxième place au XION Rally Argentina et au Copec Rally Chile avant qu'un top six au Portugal, sa première apparition de l'année en Europe, lui offre une avance de dix-huit points. 

Enfin, et c'est peut-être là son principal atout, Benito Guerra ne compte que quatre résultats sur six disponibles, les six meilleurs résultats en sept départs étant retenus en fin de saison ! 

Pierre-Louis Loubet (Skoda Fabia R5) est dans la même situation en occupant la deuxième place avec seulement trois rallyes disputés. En outre, le Français a mené plus de spéciales que n’importe qui cette saison et ses succès consécutifs au Portugal et en Italie ont rattrapé sa dixième place au Tour de Corse pour le replacer dans la course au titre.

Il ne compte toutefois qu'une unité d’avance sur l'un des pilotes les plus performants de ce début de saison, Ole Christian Veiby (Volkswagen Polo GTI R5). Hélas pour lui, le Norvégien n'a pas toujours réussi à convertir sa pointe de vitesse en points. Après un bon départ marqué par un podium au Rallye Monte-Carlo et une victoire dans la neige en Suède, ses abandons en Corse (perte d’une roue) et au Portugal (incendie), où il occupait la tête, lui ont coûté cher et il devra marquer de gros points sur ses deux dernières épreuves.

Il en va de même pour Takamoto Katsuta (Ford Fiesta R5). Le Japonais possède trois points de retard sur Ole Christian Veiby après sa victoire au Chili, mais l'histoire aurait pu être très différente s’il avait marqué des points au Portugal ou en Italie. Le protégé du Toyota Gazoo Racing a le mérite d'être l'un des pilotes les plus rapides en WRC 2 puisqu'il a signé deux scratches de plus que le Norvégien. 

Sixième, le Russe Nikolay Gryazin a réalisé un bon début de saison pour sa première campagne en WRC 2. Kajetan Kajetanowicz, les frères Alberto et Pedro Heller, Fabio Andolfi, Emil Bergkvist, Marco Bulacia, Yoann Bonato et Rhys Yates sont également tous capables d'effectuer une belle remontée dans la seconde moitié de saison... Tout comme l'expérimenté Henning Solberg, l’un des pilotes les plus sympathiques et spectaculaires de l'antichambre du WRC !

VIDEO

More News

15 Jui 2019

Imprimer

Tags: 2019



Social media