Le WRC 2 au Monte-Carlo :
Gus Greensmith prend le large

Avec la sortie de Kalle Rovanperä, Gus Greensmith a terminé la première étape du Rallye Monte-Carlo avec une avance de près de douze minutes en tête du WRC 2 Pro.

Surpris par le verglas accueillant les concurrents dans La Bréole-Selonnet, Kalle Rovanperä (Skoda Fabia R5) sortait de route et terminait son escapade dans un fossé.

Finalement remis en selle par des spectateurs, le pilote Skoda Motorsport devait effectuer quelques réparations de fortune sur le bord de la route avant de reprendre son chemin. Le Finlandais perdait en tout plus de dix minutes dans l'opération. 

Avec un seul phare fonctionnel sur sa voiture, Kalle Rovanperä adoptait une approche plus prudente dans l'ES2 pour terminer la première étape à 11'59''8 de Gus Greensmith (Ford Fiesta R5).

De son côté, le Britannique du M-Sport Ford World Rally Team préférait assurer tout en reconnaissant qu'il devrait hausser son niveau de jeu lors des trois prochaines journées.

Bonato aux commandes du WRC 2

Dans la catégorie WRC 2, le Français Yoann Bonato (Citroën C3 R5) achevait la soirée avec douze secondes d'avance sur son compatriote Nicolas Ciamin (Volkswagen Polo GTI R5).

Vainqueur de la première spéciale, le leader accentuait ensuite son avance en signant le deuxième temps dans l'ES2 devant son plus proche adversaire. En parallèle, le scratch entre Avançon et Notre-Dame du Laus revenait au Belge Guillaume de Mévius (Citroën C3 R5), troisième du classement général.

Auteur d'une première étape prudente, Adrien Fourmaux (Ford Fiesta R5) retrouvait le parc d'assistance au quatrième rang devant Ole Christian Veiby (Volkswagen Polo GTI R5), victime de coupures pour ses débuts en mondial avec sa nouvelle monture.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Rallye Monte-Carlo avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

Video

More News



Social media