Mikkelsen, tête de liste du WRC2

C’est une liste des engagés impressionnante de qualité qui apparait pour la première manche 2017 du WRC 2, à l’occasion du Rallye Monte-Carlo.

Andreas Mikkelsen est le grand nom du Rallye Monte-Carlo dans la catégorie WRC 2. Ancien pilote Volkswagen au seine l’élite mondiale du rallye, le Norvégien avait remporté l’an passé le Rallye d’Australie, dernière épreuve de la saison et dernier succès de VW en WRC. Dans les Alpes françaises, il va tenter de remporter la première manche de la saison 2017 dans la première catégorie support.

Le retrait surprise de Volkswagen a laissé Mikkelsen sans volant pour la saison 2017. Et, si ses coéquipiers ont su rebondir, le Norvégien n’a pas pu conclu d’accord à temps. C’est donc en WRC 2 qu’il fait une apparition, au volant de la Skoda Fabia R5, représentant une marque qui lui a permis d’éclore au plus haut niveau, notamment en triomphant en IRC en 2011 et 2012.

« Ca faisait longtemps que je n’avais pas roulé avec la voiture mais j’ai pu passer un peu de temps à son bord avant Noël, a commenté Mikkelsen. J’espère que ça ne me prendra pas trop de temps afin de trouver un nouveau rythme. Nous avons travaillé très dur en amont donc je pense que nous sommes prêts. »

Autre pilote venant des World Rally Cars : Eric Camilli. Après une seule saison au sein de l’élite, il fait son retour en WRC 2, qui lui avait permis de faire ses armes au plus haut niveau et qui lui avait permis de convaincre Malcolm Wilson (M-Sport) de l’engager. Mais, avec l’arrivée incontournable du Champion du Monde Sébastien Ogier, son compatriote moins expérimenté a dû se trouver un point de chute pour poursuivre sa carrière : ce sera en Ford Fiesta R5.

Outre Mikkelsen, Skoda s’avance avec des pilotes de pointe, comme le spécialiste tchèque de l’asphalte, Jan kopeck, et le Suédois Pontus Tidemand, à la lutte pour le titre WRC 2 l’an passé, mais pas éligible pour marquer des points cette fois-ci. Les trois Fabia seront décorés de la même façon, avec des bandes bleues et rouges (photo principale). Cette livrée rappelle la Skoda 130 RS de Václav Blahna qui s’est imposée dans sa catégorie il y a 40 ans.

Parmi la belle liste d’engagés de ce rallye, se trouvent des pilotes d’expérience comme Bryan Bouffier (Fiesta R5), vainqueur de l’épreuve en 2011, Quentin Gilbert, qui passe d’une DS 3 R5 à la Fiesta pour débuter cette saison, Yoann Bonato (DS 3 R5) et Quentin Giordano (Peugeot 208 R5).

L’Allemand Armin Kremer (Fabia R5) avait terminé deuxième de la catégorie l’an passé, et le Champion d’Italie Giandomenico Basso (Fiesta R5) dispute sa première course en WRC 2 pour son troisième départ à l’échelon mondial en plus de douze ans.

Video

More News



Social media