Victoire au bout du suspense
pour Kruuda

Karl Krudda a signé une victoire de dernière minute dans la catégorie WRC2. Riche en suspense, la lutte pour la première marche du podium suédois a tourné à son avantage dans les derniers kilomètres.

Retardé par des problèmes de transmission et un tête-à-queue au cours de la première étape, Kruuda pensait ses espoirs envolés. Cependant, la course irréprochable qu’il a menée par la suite lui a permis de prendre l’avantage sur Yazeed Al Rajhi et Jari Ketomaa, précédents leaders.

« Après mes problèmes de transmission le premier jour, je ne pensais pas du tout pouvoir gagner. Je croyais que tout était perdu, pourtant je n’ai pas baissé les bras, » a déclaré Kruuda, qui a fêté sa première victoire en ralliant l’arrivée avec 2”3 sur son plus proche poursuivant.

Le Saoudien Yazeed Al Rajhi s’était creusé une avance de 90 secondes sur Jari Ketomaa, mais la victoire s’est envolée dans la dernière boucle. A trois spéciales de l’arrivée, il est parti en tête-à-queue dans la neige et a vu le Finlandais prendre la tête avec une avance de 1”1. En tentant de récupérer la position de leader, Al Rajhi est parti en tonneaux dans l’avant-dernier chrono. Il a finalement obtenu la quatrième place.

De 48” au départ de l’étape, Ketomaa ne comptait plus que 18”7 de marge sur Kruuda à l’heure d’entamer la dernière spéciale. Les pneus de sa Fiesta R5 étaient tellement usés qu’il a dû passer la dernière descente à vitesse réduite, cédant la victoire à Kruuda.

« Dans la dernière descente, je n’avais plus de clous. C’était vraiment très difficile. Je savais que je ne pourrais pas conserver la tête parce qu’il fallait que je sois très, très lent, » a-t-il expliqué.

La troisième place est revenue à Fredrik Ahlin, qui a terminé la course à 44”5 de Ketomaa malgré des problèmes de moteur. « Je suis vraiment très heureux de monter sur le podium pour mon rallye à domicile. C’était la première fois que je courais avec la R5 et ça s’est passé comme prévu. J’ai eu des problèmes, mais j’ai gardé la tête froide, » a-t-il indiqué.

Yurii Protasov a terminé cinquième, malgré un choc contre un arbre et une suspension endommagée. Valeriy Gorban, Lorenzo Bertelli et Gianluca Linari ont eux aussi rallié l’arrivée du rallye.

Anders Grøndal et Jourdan Serderidis ont été contraints à l’abandon à cause de problèmes de moteur.