Le Futur

L’avenir du Championnat du Monde FIA des Rallyes s’annonce plus excitant que jamais.

Entre de nombreux transferts et le retrait de Citroën, la saison 2020 redistribue les cartes et les forces en présence.

Tenant du titre, Ott Tänak rejoint Hyundai Motorsport et Thierry Neuville tandis que Sébastien Ogier passe chez Toyota. Kalle Rovanperä, l’un des espoirs les plus prometteurs de la discipline, intègre aussi l’équipe de Tommi Mäkinen, tout comme Elfyn Evans.

S’il est impossible de prédire les prochains champions, nous savons en revanche que la future génération de World Rally Cars utilisera la technologie hybride à partir de 2022.

Les règlements sont en cours de finalisation, mais les équipes auront l’autorisation d’exploiter des moteurs électriques et des batteries. Cela ouvrirait la porte à des voitures de rallye fonctionnant uniquement à l’énergie électrique sur certaines liaisons ou disposant d’un surplus de puissance électrique dans les spéciales. Les nouvelles règles permettront également aux constructeurs de proposer des voitures légèrement plus grandes.

Outre l’arrivée de l’hybride en WRC, la FIA a confirmé que la catégorie reine sera équipée par un manufacturier unique de pneumatiques dès 2021.

Le Futur