vendredi | 25 sept. 2020

Toyota décèle un problème de cylindre dans le moteur de Sébastien Ogier

Toyota Gazoo Racing analyse les détails techniques de l'abandon ayant écourté le Rallye de Turquie de Sébastien Ogier. Les premiers résultats indiquent un problème de cylindre dans le moteur ainsi qu'un problème d'aimant dans la transmission.

Le sextuple champion du monde comptait neuf points d'avance en tête du classement général en arrivant la semaine dernière à Marmaris, mais ses efforts étaient coupés par des problèmes de changements de vitesses samedi, puis par une crevaison et une panne moteur dimanche.

« Le système que nous utilisons pour les changements de rapports est géré par un moteur électrique », a expliqué Tom Fowler, directeur technique de l'équipe. « L’aimant fait partie de ce moteur et celui-ci s'est brisé. Nous pensons qu'il s'agit d'un défaut de conception sur l'aimant. Nous l’analysons pour voir exactement comme cela s'est passé comme il était loin d'atteindre sa limite de fonctionnement. Ce moteur était voué à l'échec dès qu'il a quitté son atelier. »

Le moteur de la Toyota Yaris WRC a été renvoyé chez Toyota Motorsport à Cologne, où les moteurs de 1600 cm3 sont développés et construits.

Vu du parc d'assistance : la Turquie

Vu du parc d'assistance : la ...

Comme vous vous en doutez, le parc d'assistance d'une manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes est assez calme de nos ...

En lire plus

« La seule chose que nous savons pour le moment, c'est que le cylindre numéro un ne fonctionnait pas », a-t-il ajouté. « Nous avons étudié l'intérieur du moteur lorsque la voiture est revenue des spéciales, nous avons passé une caméra à l'intérieur [du cylindre] et nous avons alors vu que le numéro un n'était plus fonctionnel. Tant que le moteur n’a pas été démonté pour une étude très approfondie, il sera difficile de dire ce qui a réellement provoqué cette panne et quels en sont les dégâts réels. »

Vidéo : les plus beaux slow-motion du Rallye de Turquie

« [Le] moteur [tournait] très vite au moment de la panne, donc tout est un peu en désordre. Nous ne savons pas ce qu'il s'est réellement passé au début et Cologne consacre actuellement du temps à comprendre pourquoi et comment cela s'est passé ainsi. »

La Turquie était synonyme du premier abandon de Sébastien Ogier depuis son accident au Rallye de Finlande 2017. Revenu bredouille de la cinquième manche du calendrier, le Français a perdu la tête du championnat et compte désormais dix-huit points de retard sur son équipier et vainqueur du Rallye de Turquie, Elfyn Evans, alors qu'il ne reste plus que deux rendez-vous à disputer.

Photo © Savaş Yılmaz ve İrfan Bilir / Rallye de Turquie