mardi | 17 nov. 2020

Le WRC célèbre le vingt-cinquième anniversaire du titre historique de Colin McRae

Ce dimanche 22 novembre, cela fera vingt-cinq ans que Colin McRae est sorti de son emblématique Subaru Impreza bleue en devenant le plus jeune champion du monde des rallyes de l'histoire.

Une foule immense s'était rassemblée à Chester après la conquête du titre de Colin McRae, de son copilote Derek Ringer et de leur équipe Prodrive après leur succès au RAC.

À l'âge de 27 ans et 109 jours, Colin McRae était devenu le premier pilote britannique à remporter le titre mondial après l'une des finales les plus palpitantes du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

L'Écossais voyait alors sa vie chamboulée en retrouvant son visage à la une des journaux télévisés et sur la couverture des journaux nationaux pour devenir l'un des pilotes les plus populaires de l'histoire du sport.

Son exploit fait désormais l'objet d'un nouveau documentaire produit par WRC TV, Colin McRae: 25 Years A Champion, dans lequel son père Jimmy - quintuple champion de Grande-Bretagne - et David Richards, l'homme à la tête de Prodrive, revivent la saison 1995.

Sa fille Hollie, qui n’était pas née au moment où Colin a remporté le titre - s'exprime publiquement pour la première fois sur l’homme qu'elle appelait tout simplement « papa ».

Durant sa carrière, Colin McRae avait bâti sa véritable réputation en s'avérant être l'un des pilotes les plus rapides et les plus courageux du WRC. L'Écossais nous a tragiquement quittés dans un accident d'hélicoptère en 2007 avec son fils Johnny et deux amis de la famille.

Équipiers chez Subaru, Colin McRae et Carlos Sainz avaient commencé le RAC à égalité de points en tête du championnat après que des consignes d'équipe controversées ont forcé l'Écossais à offrir la victoire à l'Espagnol lors de l'avant-dernière manche en Espagne.

La fièvre du rallye s'était emparé du pays et plus de deux millions de fans s'étaient donné rendez-vous dans les forêts boueuses de Grande-Bretagne pour cette grande finale.

Colin McRae avait d'abord pris les commandes avant de voir Carlos Sainz le dépasser après une crevaison. Loin d'abdiquer, l'Écossais avait riposté pour reprendre l'avantage, s'imposer avec trente-six secondes d'avance et remporter le titre pour cinq points.

« Je me souviens toujours de ses 360° à l'arrivée », se souvient McRae Sr. « C'était incroyable de voir la foule. Je crois que la majorité des habitants de Lanark [la ville natale de la famille] avait fait le déplacement tant ils étaient convaincus qu’il allait gagner. »

« Je ne me souviens plus si c'était à la fin de la dernière spéciale ou à notre retour à Chester, mais Colin m'a tout simplement dit : 'Champion du monde... Le monde est immense, non ?' Je m'en rappellerai toujours. »

Dans le reportage, McRae Sr prend le volant de la célèbre Impreza au circuit de Kames, là où son fils avait fait ses débuts dix ans avant de monter sur le toit du monde. L'adolescent conduisait alors un Hillman Avenger non déclaré et équipé de fausses plaques d'immatriculation alors que ses parents inconscients de la situation étaient en vacances !

Hollie se souvient également de son enfance sur des vélos et des quads... Et tout ce qui avait quatre roues et un moteur.

« Les huit premières années de ma vie, je n’ai pas vraiment connu le Colin McRae champion du monde », confie-t-elle. « Je le connaissais juste en tant que père et c'était tout pour moi. De temps en temps, il allait faire 'des trucs', mais il n'était qu'un père à mes yeux. »

« Il partait faire des choses plutôt cool et revenait avec de belles histoires, mais il se comportait vraiment comme n'importe quel père en rentrant à la maison. Il était aimant et attentionné et c'est ce qui je garde de lui. »

David Richards évoque de son côté la tension au sein de l’équipe alors que la course au titre atteignait son apogée, mais aussi l’impact de la victoire de Colin McRae.

« C'était quelque chose de difficile à imaginer et difficile à expliquer à quiconque aujourd'hui », a-t-il déclaré. « Vous savez, nous avons vu Lewis Hamilton remporter des titres mondiaux en Formule 1, mais c’était encore plus fort que cela. Des millions de personnes étaient venues voir l'événement. C'était quelque chose d'assez extraordinaire. »

Six ans après la victoire de Colin McRae, l’Anglais Richard Burns a pris l'avantage sur son nemesis pour lui souffler le titre en 2001.

Aujourd'hui, le Gallois Elfyn Evans tentera de les imiter pour devenir le troisième Britannique à remporter ce titre tant convoité. Il possède actuellement quatorze points d'avance sur son équipier et sextuple champion Sébastien Ogier avant la finale de la saison 2020 à l'ACI Rally Monza (Italie) du 3 au 6 décembre.

Malgré son avantage, le pilote Toyota Gazoo Racing âgé de trente-et-un ans - et dont le père Gwyndaf a été sacré sur la scène britannique en 1996 - partira à l'attaque.

« Je dois être à mon meilleur niveau », a-t-il affirmé. « Sur le plan comptable, le championnat reste extrêmement ouvert. Nous irons donc à Monza en visant la victoire. »

Colin McRae: 25 Years A Champion sera disponible auprès des diffuseurs habituels du WRC dans le monde entier dès vendredi 20 novembre. Consultez les programmes locaux pour plus de détails. Il sera également disponible sur la chaîne WRC+ ici.