mercredi | 25 mars 2020

L'incendie de la Fiesta de Lappi reste un mystère

La cause de l'incendie ayant consumé la Ford Fiesta WRC d'Esapekka Lappi au Rally Guanajuato Mexico restera probablement inconnue d'après Rich Millener, le directeur de l'équipe M-Sport Ford World Rally Team.

En début de mois, Esapekka Lappi bouclait le deuxième passage dans El Chocolate avec des flammes léchant l'arrière de sa voiture. Malgré ses efforts effrénés pour l'étouffer, l'incendie s'est intensifié au point d'embraser la Fiesta en quelques minutes.

La coque est revenue à la base britannique de M-Sport où l'équipe a inspecté ce qu'il en restait, mais Rich Millener a indiqué qu'il avait peu d'espoirs d'en apprendre davantage.

« Nous avons beaucoup étudié les caméras embarquées », a déclaré le directeur de l'équipe M-Sport Ford World Rally Team. « Il semble que le feu ait pris naissance à l'avant de la voiture puisque l'on peut voir des flammes sous le capot. Dès que la voiture est en mouvement, les flammes ont probablement longé le tunnel de transmission et la chaleur et l'oxygène ont fourni les conditions parfaites alimentant ce feu. »

WRC+ Wednesday Focus: Richard Burns - The making of a champion

WRC+ Wednesday Focus: Richard ...

Every Wednesday, WRC+ Focus will release another piece of WRC classic content onto WRCplus.com. This week, WRC+ is releasing, ...

Read More

Comme tout le parc d'assistance, Rich Millener a suivi le drame à distance en direct sur WRC+ All Live et pressenti que le pire était à venir en voyant le feu à l'arrière de la voiture.

« Dès que vous voyez l'arrière de la voiture en feu, vous savez qu'elle est sur le point de disparaître », a-t-il ajouté. « Une fois que certains éléments brûlent, il est extrêmement difficile de s'en sortir. Par exemple, un pneu est comme un allume-feu à long terme continuant d'alimenter le brasier. Nous étudions donc la question, mais tout a pratiquement disparu et il sera difficile de trouver quoi que ce soit. »

Teemu Suninen soulagé après son podium mexicain

Teemu Suninen soulagé après son ...

Après un début de saison discret, le Finlandais estime ressentir moins de pression sur ses épaules en ayant signé son premier ...

Read More

De son côté, Esapekka Lappi estime que l'on peut exclure la piste d'un incendie lié aux freins.

« Je ne pense pas que ce soit lié à une fuite de liquide de frein ou quelque chose du genre », a jugé le Finlandais. « La pédale était dure au point stop. Je ne sais pas... Cela doit être dû à l'essence, de l'huile ou autre chose pour aller aussi vite. Nous n'avons eu aucun avertissement sur la spéciale, puis tout s'est embrasé. Je me suis éloigné de l'arrivée, car le feu peut être éteint avec le flux d'air en cas de petit incendie, mais nous étions impuissants cette fois. »