vendredi | 06 mars 2020

L'histoire en photos : Mexique 2014

Pour être totalement honnêtes, la bière n'est pas la première boisson à laquelle nous pensons pour les célébrations après l'arrivée, mais le premier podium de Hyundai Motorsport en Championnat du Monde FIA des Rallyes méritait d'être célébré d'une manière particulière.

Il est rare de voir le nectar ambré jouer un rôle aussi déterminant durant les célébrations, et encore moins dans la quête d'un résultat. Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul ont ainsi joué le rôle de pionniers à l'arrivée de la Power Stage du Rally Guanajuato Mexico en 2014.

Troisièmes après l'ultime spéciale d'El Brinco, les Belges se voyaient remettre un litre de Corona, le partenaire titre de l'épreuve, et pensaient le sabrer sur leur Hyundai i20 WRC qui venait d'entrer dans l'histoire du sport automobile coréen.

En y réfléchissant à deux fois, ils décidaient finalement de remettre la bouteille à leur équipe, tel un symbole de leur succès. Ils ne savaient pas encore à quel point cette décision allait être salutaire.

Après quelques minutes seulement dans le périple de trente-trois kilomètres les menant à la cérémonie d'arrivée à León, Thierry Neuville voyait la température moteur monter en flèche. Quelque chose, quelque part dans la dernière spéciale, avait endommagé le radiateur et laissé un petit trou laissant le liquide de refroidissement s'écouler.

Vidéo : une bière salutaire pour Thierry Neuville

« Nous pouvions boucher le trou », se rappelle Thierry Neuville. « Ce n'était pas un problème, nous avions le nécessaire dans la voiture pour réparer, mais il fallait ensuite remplir le radiateur. »

Sans eau à l'horizon.

« Il y avait de la bière », raconte-t-il dans un sourire. « Nous avons décapsulé la bouteille avant d'en déverser le contenu dans la radiateur. Après cela, nous avons roulé un certain temps, mais la température montait encore. J'essayais de rester serein, mais c'était difficile avec le premier podium de l'équipe en vue. »

« Nous nous sommes à nouveau arrêtés pour rajouter davantage de bière. Après cela, la température n'augmentait plus vraiment et j'ai su à ce moment que cela allait tenir. »

Cette bouteille de Corona ouvrait ainsi la voie à une joie bien méritée, la Hyundai i20 WRC n'ayant fait ses premiers tours de roues en essais que 235 jours plus tôt.

« En venant ici, nous ne savions pas où nous serions entre les essais et le fait que nous n'avions pas beaucoup travaillé à haute altitude », confiait Michel Nandan, alors directeur de l'équipe. « La cinquième place était le mieux que nous espérions. C'est incroyable de repenser à tout le chemin que nous avons parcouru ces douze derniers mois. »

Et tout ce travail acharné, ces efforts et cette récompense pouvaient finalement entrer dans l'histoire grâce à un litre de bière...

Avant le Mexique : retour sur l'édition 2019

Avant le Mexique : retour sur ...

Les routes cassantes et les températures étouffantes sont des piliers du Rally Guanajuato Mexico. Les deux ont joué un rôle ...

Read More