jeudi | 19 mars 2020

Esapekka Lappi se tourne vers les évolutions de la Fiesta

Le pilote M-Sport Ford World Rally Team est impatient d'essayer les améliorations de sa Ford Fiesta WRC même s'il ne sait pas combien de temps il devra attendre.

L’équipe britannique devait introduire une évolution moteur à l'occasion du SpeedAgro Rally Argentina, mais le report de la quatrième manche du calendrier met en pause ce projet. 

Outre les améliorations sur le moteur, des mises à jour aérodynamiques sur l'avant de la voiture sont prévues pour l'été.

« Je n'ai pas encore essayé le nouveau moteur », confie Esapekka Lappi. « Malcolm (Wilson) dit que les chiffres sont bons, donc ce ne sera assurément pas un pas en arrière. Pour améliorer la voiture, nous avons parlé du moteur, de l'aérodynamique et des suspensions. Jusqu'ici, ce ne sont que les suspensions. »

Le Finlandais était ravi du comportement de sa Ford Fiesta WRC le week-end dernier au Mexique tout en admettant qu'il avait commencé le rallye avec la mauvaise transmission.

Vidéo : embarquez avec M-Sport au Rally Guanajuato México !

« Nous avons changé le différentiel au shakedown », poursuit-il. « Nous allions revenir à la configuration de base au terme de la première étape, mais je ne l'ai jamais atteinte. »

Sa sortie au Mexique a été écourtée lorsque sa Ford Fiesta WRC a pris feu et s'est intégralement consumée dès la première journée complète de l'épreuve tracée autour de León.

« Les sensations [avec la bonne transmission] étaient vraiment bonnes », ajoute-t-il. « J'ai obtenu un différentiel et une progressivité dans le freinage similaires à ceux que j'avais sur la Citroën en Finlande l'année dernière. Cela m'a vraiment donné confiance dans la voiture. Le comportement est bien et il n'y a qu'un domaine où nous pourrions l'améliorer : les amortisseurs. Ils ne sont pas mauvais du tout, mais nous avons fait la géométrie, les différentiels et tout le reste. C'est le dernier point à travailler. »

Thierry Neuville serein malgré son revers mexicain

Thierry Neuville serein malgré ...

Le pilote belge reste satisfait de son début de saison malgré sa seizième place acquise au terme d'un Rally Guanajuato Mexico ...

Read More

« J'ai donc hâte d'essayer ces pièces, même si nous ne savons pas actuellement quand nous le pourrons. »

Après trois rallyes avec sa nouvelle équipe, Esapekka Lappi a également confié à quel point le travail dans la structure britannique était stimulant pour lui. 

« C'est une belle équipe familiale », a-t-il conclu. « En fait, j'avais la même impression chez Citroën avec un esprit d'équipe identique. Cela dit, nous sommes encore plus proches ici. Tout le monde parle anglais et c'est un peu plus facile. Au volant, les sensations sont nettement meilleures que l'an passé à la même époque. La voiture était cohérente et la maniabilité normale. »