mardi | 15 sept. 2020

Elfyn Evans ne pense pas encore au titre

Le Gallois refuse d'évoquer ses espoirs de titre en Championnat du Monde FIA des Rallyes avant le Rallye de Turquie cette semaine (18-20 septembre).

Le pilote Toyota Gazoo Racing compte neuf points de retard sur son équipier Sébastien Ogier à trois rendez-vous du dénouement de la saison, mais il préfère insister sur le fait qu'il aborde les rallyes les uns après les autres plutôt qu'avec le titre en tête.

« La position au championnat n’a vraiment pas changé par rapport à la semaine dernière », a déclaré le Gallois. « Certes, nous comptons un point de retard en plus après le Rallye d’Estonie. Ce n'est pas idéal comme nous sommes allés en Estonie pour tenter de réduire l'écart, mais cela ne change pour moi. Nous ne sommes pas dans une position où nous pouvons nous permettre d'établire des tactiques pour le titre. Nous prenons chaque rallye l'un après l'autre et nous tenterons de faire de notre mieux en Turquie. »

Vidéo : la présentation du Rallye de Turquie

« C’est toujours la même histoire. Nous savons que certains auront une meilleure position sur la route que nous, mais la Turquie est très imprévisible et tout peut arriver. »

Elfyn Evans avait manqué l'étape turque du calendrier l'an passé puisqu'il se remettait d’une blessure au dos. Un an plus tôt, ses espoirs de bon résultat avaient été annihilés par un problème de transmission sur la Ford Fiesta qu’il pilotait alors.

Le Gallois est conscient du bilan mitigé de sa Toyota Yaris sur ces routes cassantes, mais il estime que l'équipe basée en Finlande va dans la bonne direction après de bons essais de préparation en Grèce.

« L'équipe a travaillé très dur et les trois pilotes étaient très heureux de l'issue de ces tests. Bien sûr, nous n’avons aucune référence, donc nous ne savons donc pas où nous en serons une fois sur place, mais je peux dire que c'était positif sur le plan des sensations dans la voiture. »

Avant la Turquie : l’itinéraire de l’épreuve

Avant la Turquie : l’itinéraire ...

Entre la fournaise et les pistes jonchées de pierres, quiconque osant penser que ce Rallye de Turquie (18-20 septembre) plus ...

En lire plus

« Nous avons travaillé sur tous les aspects de la voiture. Il était évident que nous devions travailler sur les rallyes cassants nécessitant une grande hauteur de caisse. Nous l'avons fait sur tous les aspects nécessaires pour ces conditions. »

• Une couverture complète du Rallye de Turquie sera disponible sur WRC+ All Live ici avec toutes les spéciales en direct, des interviews clés, des reportages, l'analyse de nos experts et toutes les infos du parc d'assistance.