mardi | 08 déc. 2020

Elfyn Evans n'a aucun regret

Vice-Champion du Monde FIA des Rallyes, Elfyn Evans estime qu'il doit faire de « petites améliorations » pour essayer de transformer l'essai l'an prochain.

Elfyn Evans menait le championnat avant la finale de l'ACI Rally Monza le week-end dernier, mais le Gallois a manqué son premier titre mondial en sortant de la route samedi après-midi. Son erreur a laissé la voie libre à son équipier Sébastien Ogier, qui a décroché un septième titre mondial.

Après avoir manqué la couronne de justesse cette année, le pilote Toyota Gazoo Racing pense avoir une idée plus claire de ce qu'il faut pour atteindre la consécration l'année prochaine.

Vidéo : l'accident d'Elfyn Evans

« Nous savons que Sébastien est extrêmement fort dans tous les domaines », a-t-il confié. « Qu'il s'agisse de conditions difficiles, de préservation des pneus sur les rallyes secs sur terre et tout ce genre de choses. Il est très difficile à battre, c'est un équipier de très haut niveau. Il mérite son titre cette année et nous allons bien sûr devoir trouver de petites améliorations pour nous battre contre lui et essayer de le battre l'an prochain. Il y a de nombreux domaines dans lesquels nous pensons pouvoir progresser. »

Elfyn Evans n'a toutefois aucun regret quant à sa décision d'attaquer lors de la finale plutôt que de gérer son avance son quatorze points.

« Je pense qu'il s'agissait de la bonne approche », a-t-il conclu. « Je ne regrette rien. Il était important de garder Sébastien à portée. En fait, mon rythme et mon pilotage me semblaient normaux. Je ne forçais pas, je ne prenais pas trop de risques. C'est juste la manière dont les choses se sont déroulées cette fois, mais je suppose que nous pouvons construire notre confiance avec notre vitesse affichée aux avant-postes. Nous avons bien évidemment hâte d'être l'an prochain. »

Monza, vu du parc d'assistance

Monza, vu du parc d'assistance

Monza est un lieu où naissent des légendes, des icônes, des héros du sport. La première victoire de Sebastian Vettel en F1 ...

En lire plus