lundi | 27 juil. 2020

Craig Breen mise sur l'expérience en Estonie

Le pilote irlandais compte sur sa solide expérience du Rallye d'Estonie après avoir été confirmé au sein de Hyundai Motorsport pour la reprise du Championnat du Monde FIA des Rallyes en septembre prochain.

Craig Breen a été nommé la semaine dernière aux côtés d'Ott Tänak et de Thierry Neuville au volant d'une Hyundai i20 WRC pour le quatrième rendez-vous de la saison et le premier depuis la longue pause imposée par le Covid-19.

« Ce sera mon cinquième départ sur le rallye », a confié l'Irlandais à propos de l'épreuve organisée du 4 au 6 septembre « Certes, l'un d'entre eux était avec une R2, mais l’Estonie est un événement que j’ai toujours beaucoup apprécié et j’espère pouvoir faire en sorte que mon expérience compte. »

Le pilote Hyundai Motorsport sera présent pour la troisième fois avec une WRC sur les routes de terre autour de Tartu. Il y a deux ans, il avait mené une Citroën C3 sur la troisième marche du podium avant de faire ses débuts avec une Hyundai i20 l'an passé.

« J’ai jeté un coup d’œil à l'itinéraire de l’événement », a-t-il poursuivi. « J’ai reconnu les noms de certaines spéciales et j’espère que les routes seront similaires à celles que nous avons empruntées auparavant. »

Le Rallye d'Estonie dévoile son itinéraire

Le Rallye d'Estonie dévoile son ...

Les organisateurs du Rallye d'Estonie (4-6 septembre) ont levé le voile sur le premier itinéraire de l'épreuve en tant que ...

En lire plus

« J'ai de l'expérience et il serait vraiment dommage de ne pas pouvoir la mettre à profit », a-t-il conclu. « Cela dit, cela m'aidera sur la nature des spéciales et des routes pour être honnête. J'ai hâte de retrouver le volant et de reprendre en WRC. »

Craig Breen sera bien occupé avant le Rallye d'Estonie. Après sa quatrième place au Rally di Roma Capitale le week-end dernier, il restera en Italie cette semaine pour disputer le Rally di Alba avant de se rendre en Lettonie pour le Rally Liepāja.

Son équipier Dani Sordo et Pierre-Louis Loubet (via 2C Competition, ci-dessous) étaient également présents à Rome pour une épreuve hors classement avec des Hyundai i20 WRC. Les deux hommes ont monopolisé les deux premières places à l'arrivée.

« Nous avons profité de ce rallye pour tester différentes pièces sur la voiture », confiait Dani Sordo, qui préparait le prochain Rallye d'Allemagne en WRC prévu en octobre. « Un problème d'accélérateur dans l'ES3 nous a fait perdre environ vingt-cinq secondes samedi, mais c'était aussi une des raisons de notre présence : l'apprentissage. »

Pierre-Louis Loubet terminait la première étape devant l'Espagnol dès sa première apparition en compétition avec une World Rally Car. Le Français s'inclinait toutefois le lendemain en engrangeant une expérience précieuse avant ses futures apparitions en mondial en Estonie, en Turquie, en Allemagne et en Italie.