dimanche | 22 nov. 2020

C'était un 22 novembre...

À moins que vous n'habitiez sur une autre planète depuis la semaine dernière, vous aurez remarqué qu'un événement spécial s'est produit il y a vingt-cinq ans jour pour jour.

Le 22 novembre 1995, Colin McRae et Derek Ringer ont remporté le plus grand titre de notre sport en étant sacrés Champions du Monde FIA des Rallyes à l'arrivée du RAC Rally, une épreuve désormais connue sous le nom de Rally GB.

Et avec la manière. Le pilote Subaru et son équipier Carlos Sainz étaient arrivés en Grande-Bretagne à égalité de points après un avant-dernier rendez-vous en Espagne riche en tensions après des consignes d'équipe que le plus jeune des deux ignorait avait de céder et d'obéir.

S'il y avait bien une chose que Colin McRae détestait plus que de terminer deuxième, c'était de lui ordonner de terminer deuxième.

Vidéo : Colin McRae - 25 Years A Champion

Tout cela ne faisait qu'ajouter de la tension à ce qui était déjà l'une des finales les plus attendues depuis des années. Et le RAC n'allait pas décevoir.

Colin McRae perdait deux minutes en raison d'une crevaison le deuxième jour, parcourait seize kilomètres avec une suspension avant droite défaillante avant de voir le système hydraulique faiblir lors de la troisième des quatre journées d'action.

Carlos Sainz ne connaissait pas un rallye simple non plus. Le radiateur de sa voiture flanchait dans la deuxième spéciale et l'Espagnol n'était pas loin de penser que ses espoirs allaient s'envoler vingt-quatre heures plus tard en voyant les températures de son Impreza grimper en flèche.

L'équipe britannique Prodrive parvenait à poursuivre avec les deux voitures, mais il n'y aurait qu'un seul vainqueur...

Un an plus tôt, Colin McRae et Derek Ringer avaient enfin réussi à s'imposer sur leurs terres pour devenir les premiers Britanniques à remporter le RAC depuis Roger Clark dix-sept ans plus tôt. En acceptant le trophée en 1994, l'Écossis avait promis de revenir l'année suivante en se battant pour le titre à Chester.

Ce 22 novembre 1995, il y a vingt-cinq ans jour pour jour, Colin McRae tenait sa promesse. Et montait sur le toit du monde.

Auteur du meilleur temps sur dix-huit des vingt-huit spéciales du parcours, il se relevait de chaque épreuve pour réaliser le rallye de sa vie et devancer Carlos Sainz. Le double champion du monde confiait après l'arrivée qu'il n’avait aucune réponse au rythme et à la puissance de l’Écossais.

Colin se montrait irrésistible sur ses terres il y a vingt-cinq ans. En sortant de spéciales encore empruntées aujourd'hui lors du rendez-vous britannique du WRC, Derek Ringer et lui se rendaient vers l'arrivée pour une série de 360° célébrant leur titre mondial pour le plus grand plaisir de milliers de fans.

Le duo montait ensuite sur le toit de leur voiture avant d'être rejoint par toute l'équipe Subaru. Les hommes de David Richards monopolisaient le podium pour la deuxième fois de suite, un résultat leur permettant de battre le grand rival japonais Mitsubishi et d'être sacrés pour la première fois.

Grâce à sa série de prestations héroïques, Colin McRae avait déjà commencé à écrire sa légende, mais c'est ce mercredi 22 novembre 1995 qui le faisait définitivement entrer dans l'histoire. Un jour que les fans de rallye du monde entier n'oublieront jamais.

• Cliquez ici pour regarder le nouveau documentaire de WRC TV, Colin McRae: 25 Years A Champion, qui retrace le remarquable triomphe de l'Écossais.